Le moteur de recherche de Microsoft s'occupe maintenant d'une requête sur cinq aux États-Unis, selon les derniers relevés de comScore. En ajoutant la part de marché de Yahoo, Bing gère pratiquement une recherche sur trois.

Alors que Google domine outrageusement le secteur de la recherche en Europe, avec une part de marché qui dépasse les 90 % dans les cinq principaux pays du Vieux Continent (Allemagne, Espagne, France, Italie et Royaume-Uni), le marché est beaucoup plus disputé aux États-Unis. En effet, la firme de Mountain View n'en contrôle que les deux tiers, du fait de la concurrence exercée par Bing.

D'après les derniers relevés effectués par comScore, le moteur de recherche conçu par Microsoft gère une requête sur cinq aux USA (hors trafic mobile). De son côté, Google, bien que toujours majoritairement utilisé outre-Atlantique, a encore vu sa part de marché reculer : elle s'établit désormais à 64,4 %.

Cela étant, la part de marché réelle de Bing dans la recherche aux États-Unis peut-être considérée comme étant encore plus importante selon la manière dont on la calcule. Il existe en effet un accord entre Yahoo et Microsoft qui permet au second de fournir sa technologie de recherche au premier. Dit autrement, la part du marché obtenue par Yahoo revient, en quelque sorte, à Microsoft.

Selon comScore, Yahoo représente 12,7 % de la recherche aux USA. Cette statistique, combinée à celle obtenue par Bing, permet au moteur de recherche de peser au final 32,8 %, soit pratiquement une recherche sur trois. À titre de comparaison, Bing s'occupe de 3,2 % de la recherche en Europe, selon StatCounter. C'est pratiquement la même statistique pour la France.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés