Mark Zuckerberg annonce la réussite d'un premier test de drone qui servira pour le projet Internet.org. Celui-ci vise à utiliser des drones très endurants pour servir de sorte d'antennes-relais dans des régions du monde où les infrastructures font défaut.

C'est une première étape. Dans un message publié ce jeudi sur Facebook, Mark Zuckerberg annonce le succès du tout premier vol d'un prototype de drone solaire qui servira dans le cadre du projet Internet.org, dont le but est de proposer des solutions innovantes pour fournir Internet dans des régions du monde qui ne bénéficient pas de bonnes infrastructures (deux tiers de la population mondiale n'a pas accès au net).

Selon le milliardaire américain, qui n'a pas précisé la durée de ce premier vol ni si l'expérimentation a mis en exergue d'éventuelles complications, l'objectif est de concevoir un drone en forme d'aile volante dont l'envergure dépasse celle d'un Boeing (elle peut atteindre jusqu'à 35,79 mètres), tout en limitant son poids pour qu'il soit inférieur à celui d'une automobile.

Ce type de drone devra avoir une très longue endurance (il est question d'un vol de plusieurs mois, afin de pouvoir couvrir une même zone pendant un temps suffisamment long pour que le projet soit viable), à une très haute altitude (supérieure à 60 000 pieds, soit plus de 18 kilomètres), afin d'éviter de croiser les voies aériennes empruntées par les avions de ligne.

Le test a eu lieu au Royaume-Uni.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés