Le Blackphone, un smartphone conçu pour offrir une confidentialité et une sécurité renforcées, aura bientôt un App Store. L'ouverture de la boutique d'applications aura lieu en janvier 2015. Du fait de la nature du mobile, la plateforme acceptera seulement les logiciels répondant à des critères stricts en matière de vie privée.

Le Blackphone, un téléphone open-source conçu en collaboration entre le fabricant espagnol Geeksphone et la société Silent Circle fondée par l'inventeur du logiciel de chiffrement PGP, disposera de sa propre boutique d'applications ("App Store"). C'est l'annonce qu'a faite Toby Weir-Jones, le directeur exécutif du projet, dans un entretien accordé au Guardian.

L'ouverture de la plateforme est prévue pour janvier. Du fait de la nature très particulière du Blackphone (il s'agit d'un mobile conçu pour offrir une confidentialité accrue et une sécurité améliorée, afin de protéger les données stockées dans le mobile ainsi que les communications de son propriétaire), les applications qui seront proposées aux usagers seront vérifiées en amont.

"Nous n'avons pas l'intention d'avoir notre propre App Store de masse pour le moment. Nous n'allons pas faire des jeux ou avoir notre propre version des applications pour les réseaux sociaux. Nous sommes bien plus intéressés par une plateforme privée avec des logiciels de qualité qui adoptent notre point de vue sur la sécurité et la vie privée", explique le patron du Blackphone.

La manière dont les applications seront vérifiées n'a pas été précisée. Il n'est pas non plus indiqué si la mise à disposition du code source des futurs programmes de cet App Store sera une condition sine qua non pour y figurer. Mais si les responsables du Blackphone comptent avoir une boutique dédiée à la vie privée et la sécurité, la mise à disposition du code source est une étape incontournable.

Le Blackphone propose déjà quelques applications dont le code source est justement vérifiable par n'importe qui. Citons par exemple les logiciels Silent Phone pour chiffrer les conversations, Silent Text pour les SMS / MMS ou encore Silent Contacts pour le carnet d'adresses. Il y a aussi des programmes pour la navigation sur le web, la recherche en ligne, le stockage à distance.

Le mobile utilise une version dérivée d'Android, baptisée PrivatOS, qui a été adaptée pour offrir une protection renforcée de la vie privée. En toute logique, le Blackphone reste à distance des applications de Google mais aussi des programmes d'Android. Il faut dire que certaines d'entre elles demandent parfois accès à de larges pans du téléphone.

Vendu 629 dollars, le Blackphone est équipé d'un écran haute définition de 4,7 pouces IPS, d'un un processeur quadricœur cadencé à plus de 2 GHz, de 16 Go de stockage interne, de 2 Go de mémoire vive, d'un appareil photo 8 mégapixels à l'arrière avec flash et 1,3 mégapixel à l'avant, du Bluetooth 4.0, ou encore un module GPS. L'appareil est compatible avec les réseaux LTE et HSPA+.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés