Facebook a déployé une nouvelle fonctionnalité auprès de quelques utilisateurs qui permet de fixer une date d'expiration à une publication envoyée sur le réseau social. Cette option n'est pas sans rappeler le principe de Snapchat, que Facebook a tenté d'acquérir sans succès.

Et si les messages publiés sur Facebook disposaient d'une date d'expiration ? C'est la fonctionnalité que le réseau social américain est actuellement en train d'expérimenter auprès d'un petit nombre d'utilisateurs, rapporte The Next Web.  Le site communautaire a confirmé l'existence de ce test, qui est pour le moment limité aux usagers passant par l'application mobile pour iOS.

Lors de l'écriture d'un nouveau statut, l'utilisateur peut alors décider de la durée du message. Celle-ci peut se compter en heures (une, trois, six, douze, vingt-quatre heures) ou en jours (deux, sept jours). Une fois la publication effectuée, le décompte peut alors débuter. Lorsque le délai est épuisé, le message est alors détruit (en tout cas rendu invisible pour les contacts de l'usager).

Le principe de l'envoi éphémère n'est pas tout à fait nouveau. Un service comme Snapchat (qui a failli être acheté par Facebook) propose aussi de limiter l'existence dans le temps des contenus envoyés à un correspondant. Cependant, son système propose un délai beaucoup plus court (une à dix secondes) avant l'effacement du média (quoique celui-ci peut faire l'objet d'une capture d'écran).

Impossible pour le moment de savoir si cette expérience sera finalement intégrée dans Facebook comme une fonctionnalité standard, ni si elle concernera les différents types de message que peuvent publier les utilisateurs (statuts, publications…). L'option montre en tout cas la préoccupation de Facebook vis-à-vis de Snapchat, d'autant que les contre-offensives n'ont pas encore eu l'effet escompté.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés