Depuis le 30 juillet, la fondation Wikimédia accepte les dons en bitcoins. Il s'agit de la quatorzième méthode de paiement proposée aux internautes pour financer ses différents projets, dont l'encyclopédie libre et gratuite Wikipédia. Et visiblement, le support de cette monnaie électronique, effectué en partenariat avec la plateforme d'échange Coinbase, a été accueilli favorablement par les internautes.

Selon des statistiques communiquées jeudi dernier par Coinbase, la fondation Wikimédia a reçu en l'espace d'une semaine l'équivalent de 140 000 dollars en bitcoins (au cours actuel, cela représente environ 248,31 bitcoins). Selon Coinbase, la totalité des dons va à la fondation Wikimédia. Reste à savoir si le financement via cette monnaie électronique demeurera fort à long terme ou s'il ne s'agit que d'un épiphénomène.

Il y a également une autre question qui se pose. Ceux qui ont donné des bitcoins finançaient-ils déjà les projets de Wikimédia par d'autres moyens ? Ou le fait d'avoir proposé le Bitcoin comme moyen de financement a-t-il incité de nouveaux donateurs à se manifester ?

Pour la fondation, les implications ne sont pas les mêmes, car dans le premier cas, ce serait a priori un simple transfert d'argent au niveau des dons (les bitcoins remplacent les dons en euros, par exemple). On imagine en effet assez mal ceux qui donnaient des euros et qui ont ensuite opté pour le Bitcoin maintenir en parallèle leurs dons avec la méthode précédente.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés