Tails, le système d'exploitation qui se veut "amnésique" tout en offrant un mode "incognito" aux utilisateurs, vient de passer en version 1.0. L'O.S. est réputé pour sa capacité à offrir un haut niveau de confidentialité à ses usagers. Il a notamment été utilisé par Edward Snowden et ses contacts dans la presse.

À l'heure de la surveillance de masse, nombreux sont les individus à chercher à protéger leur vie privée sur Internet. Il existe aujourd'hui un certain nombre de projets qui s'emploient à améliorer la confidentialité dans l'espace numérique. Les principaux sont listés dans la page PRISM-Break, mais de nouvelles initiatives apparaissent régulièrement, comme Lavaboom ou le Blackphone.

Dans ce domaine, Tails est une solution apparue il y a quatre ans. Il s'agit d'un système d'exploitation live qui peut être démarré depuis la majorité des ordinateurs à partir d'un support amovible quelconque (une clé USB, un DVD, une carte SD…). Le but de Tails ? Préserver la vie privée et l'anonymat de l'usager, en lui fournissant tout un éventail d'outils pour se protéger et avancer masqué.

Selon la page dédiée au projet, Tails assiste l'utilisateur dans la navigation d'Internet de manière anonyme, dans le contournement de la censure, dans l'usage obligatoire du réseau TOR pour toutes les connexions sortantes vers Internet, l'absence de traces sur l'ordinateur (sauf si l'usager le demande explicitement) et dans l'usage des outils de cryptographie reconnus pour chiffrer vos communications et vos données.

Tails est notamment recommandé par les participants au projet TOR pour remplacer Windows. Il a été utilisé (et l'est sans doute toujours) par Edward Snowden, mais également par ses contacts dans les médias (Glenn Greenwald, Laura Poitras et Barton Gellman). Il figure également dans la sélection du site PRISM-Break, qui le présente en ces termes :

"Une live distribution comme Tails ou  est le moyen le plus rapide et le plus facile pour avoir un système d’exploitation sécurisé. Tout ce que vous avez à faire est de créer un CD ou une clé USB amorçable avec les fichiers fournis et c'est bon. Tout le reste sera pré-configuré pour vous". Tails est compatible avec les protocoles GPG, OTR, XMPP, SSL/TLS et TOR.

Tails est passé ce mardi en version 1.0. Par ailleurs, l'adaptation du système d'exploitation en français est achevée à 100 %. Des informations complémentaires sur Tails sont disponibles sur Wikipédia mais également sur le site officiel, où vous trouverez un guide pour débuter, de la documentation et une assistance en cas de besoin.

Mais si Tails offre un haut niveau de protection, l'efficacité du système d'exploitation dépend aussi du comportement de l'internaute et de sa capacité à ne pas étaler ses données personnelles et sa vie privée sur la toile. En outre, l'outil n'est pas une "solution magique". Dans certaines circonstances, Tails ne sera pas en mesure de contrer certaines actions.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés