Microsoft a décidé de ne plus proposer d'abonnements Skype Premium. Tous les utilisateurs seront désormais logés à la même enseigne et pourront lancer des appels vidéo à plusieurs gratuitement. 

Microsoft dépoussière le modèle économique de Skype, qu'il avait racheté en 2011 pour 8,5 milliards de dollars. Alors que jusqu'à présent les appels vidéos étaient limités à deux interlocuteurs, ou nécessitaient d'avoir au moins un compte Premium pour ouvrir une session de visioconférence jusqu'à 10 personnes, Skype a modifié sa politique tarifaire. Désormais, tous les utilisateurs peuvent réaliser des appels vidéo de groupes sans avoir à payer quoi que ce soit.

Skype réduit ainsi l'écart avec Google Hangouts, qui proposait déjà des appels vidéo à plusieurs gratuitement à partir de Google+ ou de l'application de messagerie instantanée. Le nouveau service est disponible dès aujourd'hui sur toutes les versions de Skype sous Windows, Mac, et Xbox One ; et bientôt sur les versions mobiles.

Pour l'occasion, Microsoft a décidé de supprimer l'abonnement Skype Premium qui coûtait 9,99 dollars par mois. Il permettait en plus d'obtenir des appels illimités vers la région ou le pays de son choix, de réaliser un partage d'écran en groupe, et de n'avoir aucune publicité dans l'interface du logiciel de VoIP. Microsoft conserve toutefois des abonnements pour appeler vers des lignes fixes ou mobiles à l'étranger.

Attention cependant, Microsoft n'a pas modifié sa "politique d'utilisation équitable" qui date de 2010, et qui prévient que "les appels vidéo de groupe sont soumis à une limite d'utilisation équitable de 100 heures par mois, de 10 heures par jour et de 4 heures par appel vidéo". Au delà, la vidéo est coupée et les appels passent en mode sonore exclusivement.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés