C'est une avancée en matière de robotique et d'intelligence artificielle. Des chercheurs ont mis au point un algorithme qui permet à un ordinateur d'enseigner à un autre ordinateur comment fonctionner. Pour l'instant, les tests se sont déroulés sur deux jeux vidéo, Pac-Man et StarCraft.

Ce n'est pas encore la singularité technologique imaginée par les futurologues, mais c'est sans doute un pas de plus dans sa direction. Aux États-Unis, des chercheurs de l'université d'État de Washington ont mis au point un ordinateur d'un genre un peu particulier, puisqu'il est capable d'enseigner des informations à un autre ordinateur pour l'aider dans une tâche.

Le cadre de travail élaboré par les scientifiques du département de génie électronique et d'informatique de la faculté repose sur la relation maître – élève. Il s'agit pour l'ordinateur qui enseigne de déterminer le moment opportun pour délivrer une information à l'autre machine, afin que celle-ci soit utile dans la tâche de cette dernière et, surtout, qu'elle soit mémorisée.

C'est en fin de compte un peu comme dans une salle de classe normale, dans laquelle le professeur laisse aussi aux élèves le temps de la réflexion et ne se contente pas seulement de dérouler son cours au risque de perdre son auditoire. Sauf qu'ici, tout se joue avec des algorithmes, des ordinateurs et une intelligence artificielle forcément beaucoup plus limitée.

Selon le site web de Raymond Kurzweil, dont les travaux abordent justement les problématiques de l'intelligence artificielle, la transmission du savoir entre les deux ordinateurs s'est déroulée via deux célèbres jeux vidéo : Pac-Man et StarCraft. Et à en croire les chercheurs, l'élève s'est particulièrement distingué au cours de ces expérimentations, puisqu'il a dépassé le maître.

Les travaux des scientifiques visent à préparer le terrain lorsque la robotique se sera démocratisée. Une fois qu'un robot a retenu les préférences de son propriétaire, la manière dont il doit exécuter telle ou telle tâche ou l'environnement dans lequel il évolue, l'idée est de pouvoir transmettre cette connaissance à un nouveau robot sans avoir à tout réapprendre.

Si le sujet vous passionne et si vous disposez des compétences techniques nécessaires, sachez que l'algorithme utilisé par les universitaires américains est disponible à cette adresse.

( photo : CC BY-SA Erdrokan )

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos