Sur Facebook, l'expression de son identité de genre n'est plus limitée au choix binaire homme / femme. Le réseau social a commencé à déployer de nouvelles options, afin que chacun puisse exprimer son identité plus précisément.

Facebook s'ouvre à l'identité de genre. Sur la version américaine du réseau social, de nouvelles options sont apparues dans la section "informations générales" du profil. Désormais, les usagers qui utilisent le site communautaire en anglais (US) peuvent préciser, dans la section "personnalisation", le genre auquel ils souhaitent être rattachés (transsexuel, cissexuel, etc).

Jusqu'à aujourd'hui, Facebook ne proposait que deux options : homme ou femme. Cette ouverture constitue, selon la plateforme, une avancée pour les personnes souhaitant exprimer plus précisément leur identité. Ces paramètres ne sont absolument pas obligatoires : il reste possible de ne pas les remplir, de rester vague ou bien de régler la visibilité de cette information, afin de filtrer les contacts.

"Nous reconnaissons que certaines personnes sont confrontées à des difficultés lorsqu'elles partagent leur véritable identité de genre avec d'autres et ce réglage donne aux individus concernés la possibilité de se présenter d'une façon authentique", a commenté Facebook, qui a travaillé avec des associations de défense LGBT pour faire évoluer ses paramètres.

L'option, qui inclut aussi la possibilité de choisir le pronom personnel ("he" pour il, "she" pour elle ou "they" pour neutre) avec lequel les membres souhaitent être sollicités dans les messages, est cependant limitée aux membres ayant défini l'anglais américain comme langue d'utilisation.

Toutefois, celle-ci devrait être prochainement étendue aux autres versions du réseau social afin que chacun puisse en profiter. Mais aucun calendrier n'a été communiqué par la plateforme.

Ce n'est pas la première fois que Facebook prend en considération les individus de la communauté LGBT. En 2012, le réseau social a reconnu le mariage homosexuel et permis aux couples concernés d'afficher leur union, reconnaissant ainsi la réalité d'une société qui change, avec des individus tissant de nouveaux liens ou exprimant une identité qui sort du cadre classique (homme, femme).

La nouvelle orientation de Facebook n'est pas tout à fait étonnante. Elle exprime en fait l'ouverture d'esprit qui règne en général dans la Silicon Valley. Plusieurs entreprises ont affiché une grande tolérance sur ces sujets de société, pour ne pas dire un soutien marqué. On se souvient par exemple de la décision d'Apple d'intégrer des émoticônes LGBT, tandis que Google a récemment affiché un doodle politique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés