La décision d'Intel d'abandonner la marque "McAfee" dans ses solutions antivirus fait la joie de son inventeur John McAfee, ravi de ne plus voir son nom associé "au pire logiciel du monde".

Lors de la présentation de ses nouveaux produits, Intel a annoncé cette semaine au CES de Las Vegas qu'il renommait la suite de logiciels sécurité McAfee, qui s'appellera désormais Intel Security. Seul le "M" figurant dans le bouclier rouge du logo rappellera l'historique du logiciel antivirus, que le fondeur de microprocesseurs a racheté en 2010 pour près de 8 milliards de dollars.

Nous avions dit que cette décision avait peut-être été précipitée par le comportement très particulier de John McAfee, qui s'est retrouvé en cavale pour échapper aux questions des policiers dans une affaire de meurtre où il se sentait soupçonné, et qui est le premier pourfendeur des antivirus McAfee — dont il n'a plus rien à voir depuis 1994.

La décision d'Intel l'a donc réjoui. "Je suis maintenant éternellement reconnaissant envers Intel de m'avoir libéré de cette terrible association avec le pire des logiciels sur cette planète", a-t-il confié à la BBC. "Ce ne sont pas mes mots à moi, mais les mots de millions d'utilisateurs irrités. Ma joie en apprenant la décision d'Intel est indescriptible".

Dans une vidéo virale (ha ha), sur comment désinstaller McAfee, vue par plus 4,5 millions d'internautes, John McAfee avait décrit l'antivirus McAfee comme "un programme de scan de virus à peine passable qui se met à jour aux moments les pires possibles, qui tend à rendre l'ordinateur complètement inutilisable lorsqu'il démarre une mise à jour, qui ne demande pas à pouvoir démarrer, et que vous ne pouvez pas annuler ou mettre en pause".

Originaire de Grande-Bretagne, John McAfee a commencé sa carrière à la NASA en 1968. C'est dans les années 1980, alors qu'il travaille chez l'avionneur Lockheed, qu'il s'est intéressé pour la première fois aux virus informatiques (il a dû trouver le moyen de combattre un virus pakistanais). Pris par le virus (ha ha), il fonda la société spécialisée McAfee Associates en 1987, s'y consacra à temps plein en 1989. Il en en démissionne cinq ans plus tard, et vend l'intégralité de ses parts.

Son dernier projet en date est D-Central, censé commercialiser un boîtier à 100 $ capable de sécuriser toutes les communications pour les rendre inaudibles aux oreilles indiscrètes des NSA et autres agences de surveillance dans le monde.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés