Aux États-Unis, un restaurant a décidé de refouler tout client se présentant avec les lunettes Google Glass sur le nez. Si l'appareil est encore loin d'être généralisé, il devrait être mis en vente l'année prochaine. Or, l'accès du grand public à ce gadget constitue une problématique évidente pour la vie privée.

Sauf nouveau report, les lunettes Google Glass seront commercialisées l'année prochaine. Afin de préparer le lancement de ce nouveau gadget, qui fait appel à la réalité augmentée, le groupe américain a lancé le mois dernier une boutique d'accessoires et s'est assuré que ceux ayant des problèmes de vue puissent quand même s'en servir. Reste désormais à conquérir le grand public.

Google, qui fonde beaucoup d'espoir sur ce nouvel appareil, a proposé très tôt une vidéo dévoilant l'effet que cela fait de porter des lunettes Glass. Mais en réalité, l'usage au quotidien de ce dispositif pourrait être relativement limité.  En effet, la presse s'est fait l'écho de plusieurs initiatives visant à interdire l'utilisation des lunettes Google Glass.

Cela a débuté ce printemps avec un bar américain, qui a fait savoir qu'il n'acceptera aucun client portant des lunettes Google Glass. Au niveau politique, des parlementaires ont ensuite plaidé pour son interdiction au volant, au nom de la sécurité routière. S'il n'est pas encore acté, le refus des Google Glass dans les casinos et les salles de cinéma ne saurait tarder, pour des raisons de vie privée et de propriété intellectuelle.

Le rejet des Google Glass pourrait aussi gagner les restaurants. En tout cas, au moins un établissement Aux États-Unis est dans cette situation. Mais, comme l'explique Forbes, cette information est à nuancer : le restaurant en question appartient au gérant du bar qui a décidé de refouler ceux venant prendre un verre avec les lunettes Google Glass sur le nez.

Si l'on ne peut pas totalement écarter l'hypothèse d'une stratégie visant à interdire les Google Glass uniquement pour se faire un coup de pub', l'enjeu soulevé par le restaurant est réel : la perspective de voir des appareils comme les Google Glass et des technologies comme la géolocalisation se généraliser pose une vraie question sur le devenir de nos sociétés, où les moindres faits et gestes seront enregistrés et localisés.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés