Selon nos informations, la Gendarmerie de Marseille a procédé à l'arrestation du développeur de l'ancien site pirate Planete-Lolo, dont les administrateurs avaient déjà été arrêtés il y a plus d'un an. Outre les chefs de contrefaçon, le codeur risque désormais aussi une condamnation pour fourniture de faux papiers.

Selon des informations obtenues par Numerama, la Gendarmerie continue actuellement l'opération de démantèlement menée contre les responsables de l'ancien site pirate Planete-Lolo, dont deux administrateurs avaient été arrêtés en juin 2012.

La semaine dernière, des gendarmes de Marseille se sont ainsi déplacés à Toulouse pour procéder à l'arrestation d'un jeune homme dont le pseudonyme est "5h4x", lequel aurait reconnu être le codeur recruté par les deux administrateurs du site pour développer Planete-Lolo. Il aurait aussi admis avoir lui-même uploadé certains des contenus piratés proposés en téléchargement. Son pseudonyme apparaît dans une liste d'administrateurs et de modérateurs divulguée en mai 2012 sur le site Wareziens.

A l'origine consacrée uniquement à la contrefaçon de contenus protégés par les droits d'auteur, l'affaire pourrait désormais prendre une autre tournure pénale. Lors de leur enquête, les gendarmes ont en effet découvert que 5h4x aurait fourni aux deux administrateurs, P[4]nzer et FuckSteam, des faux papiers leur permettant d'ouvrir un compte bancaire aux Pays-Bas.

On ne sait cependant s'il s'agit de véritables faux papiers, ou (plus probablement) de simples "photocopies" modifiées sous Photoshop, qu'une banque néerlandaise aurait accepté par négligence, lors d'une ouverture de compte à distance.

En 2012, 180.000 euros avaient été découverts sur les comptes de P[4]nzer, et 10.000 euros en liquide avaient été saisis à son domicile. Comptant à l'époque 800 000 membres, le site aurait permis la mise en ligne de 70 000 albums, et 225 000 films.

Planete-Lolo a fermé ses portes dès l'arrestation des deux administrateurs. Depuis, un autre Planete-Lolo a ouvert, très certainement par des individus différents, qui cherchent à tirer profit de la notoriété passée du site warez. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés