Sur YouTube, de nombreuses vidéos font appel aux chansons des maisons de disques. Bien souvent, cette utilisation n'est pas autorisée et les majors demandent à la plateforme américaine de couper la bande son. Afin de fournir alternative aux internautes et éviter de laisser une vidéo sans piste musicale, YouTube lance une bibliothèque regroupant des morceaux de musique.

C'est un avertissement que vous connaissez peut-être, si vous fréquentez YouTube. Sous certains contenus, un message de mise en garde apparaît parfois : "cette vidéo contenait une piste audio protégée par des droits d'auteur. Le son de cette piste a été coupé suite à la réclamation d'un titulaire des droits d'auteur". Il signifie que la plateforme américaine a rendu la vidéo muette.

C'est un dispositif ancien, qui repose sur "YouTube AudioID". Il permet ainsi aux maisons de disques qui refusent l'exploitation sans autorisation de leur catalogue sur YouTube de couper la piste audio sans toucher à l'image. Aux yeux de l'entreprise américaine, c'est un moindre mal dans la mesure où elle évite de s'en prendre à la vidéo, qui n'est peut-être pas en infraction.

Résultat, de nombreuses vidéos se retrouvent privées de bande son, ce qui est ubuesque dans certains cas. Cependant, une nouvelle fonctionnalité a été présentée cette semaine : il s'agit d'une bibliothèque musicale regroupant des titres dont l'usage n'est pas restreint. Autrement dit, des chansons qui ne risquent pas de faire l'objet d'une réclamation des majors.

La bibliothèque offre plusieurs critères de sélection : par genre (ambiance, classique, pop, reggae, rock…), par humeur (calme, dramatique, génial, heureux, inspirant…), par instrument (basse, cordes, batterie, orgue, piano…) ou par durée. Une jauge de popularité montre par ailleurs intérêt qu'ont les internautes pour tel ou tel titre. La bibliothèque est destinée, par exemple, aux monteurs et vidéastes amateurs.

YouTube pose toutefois des conditions. Les contenus de sa bibliothèque musicale doivent être uniquement employés dans le cadre de vidéos originales, c'est-à-dire tournées et montées par l'internaute. L'utilisation de ces musiques ne peut pas se faire en dehors de YouTube, dans le cadre défini par Google. Enfin, ces titres ne peuvent servir à sonoriser des vidéos dont le contenu est illicite.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés