Après avoir tenté sans succès de monétiser par la publicité les vidéos exploitant des chansons protégées par le droit d'auteur, YouTube est désormais résolu à couper le son.

« Avertissement : Cette vidéo comporte une piste audio dont les détenteurs des droits d’auteur interdisent la reproduction. Le son a été désactivé« .

C’est un message auquel les utilisateurs de YouTube devront s’habituer. La filiale de Google propose désormais aux maisons de disques qui refusent l’exploitation de leur catalogue sur YouTube de retirer le son, sans toucher à l’image. Ce qui, il faut le bien le dire, n’a plus grand intérêt.

Jusqu’à présent, les ayants droit qui détectaient un contenu « piraté » pouvaient demander soit la suppression pure et simple de la vidéo et son blocage (grâce aux outils de marquage de Google), soit signer un accord avec YouTube pour partager les revenus publicitaires issus de son exploitation. Mais dernièrement, Warner Music Group qui avait opté pour cette deuxième solution est revenu sur sa décision, en estimant que les revenus générés n’étaient pas suffisants.

La manière de faire de Google est étrange, surtout lorsqu’elle fait croire, comme ci-dessous, que la vidéo incrustée sur une page web est buggée. On a vu Google plus soucieux de l’expérience utilisateur et de son image de marque.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés