Suite à un incident ayant causé des dommages sur une baie de stockage hébergée par Bull, le système de comptabilité de l'Etat n'est plus disponible pour les quelques 35 000 fonctionnaires qui l'utilisaient. La panne, provoquée mercredi matin, ne verra ses effets résolus que lundi.

Alors que le scandale PRISM fait les affaires des prestataires de cloud français, qui peuvent  surfer sur la paranoïa générée par la surveillances des serveurs américains, voilà qui tombe au plus mal. Le Mag IT rapporte que les services de l'Etat n'ont plus accès à Chorus, le progiciel de comptabilité publique utilisé par les agents pour gérer les dépenses de l'administration.

Selon nos confrères, ce sont des travaux sur un datacenter de Bull situé près d'Angers qui seraient à l'origine de l'indisponibilité. "La poussière générée par des travaux aurait ainsi mis en panne la climatisation, ce qui a fini par déclencher les systèmes d’incendie", explique Le Mag IT, à qui l'AIFE (Agence pour l’informatique financière de l’Etat) confirme un incident causé à 10h15 mercredi matin.

Une baie de stockage aurait été endommagée, avec impossibilité de reprise des données. Un plan de reprise d'activités aurait alors été activé pour restaurer les données, ce qui est toujours en cours.

De son côté, Bull assure avoir mis en oeuvre "des procédures d'urgence adéquates" permettant de rétablir des conditions normales en moins d'une heure, mais reconnaît que "les conditions d’exploitation dégradées pendant cette heure ont pu avoir des impacts chez certains de nos clients". Alors que Chrorus aurait dû redevenir fonctionnel ce vendredi, il faudra attendre lundi.

De quoi poser des questions sur la qualité du système de redondance mis en place.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés