Publié par Julien L., le Vendredi 17 Mai 2013

Spam électoral : les listes consulaires détournées au profit de Frédéric Lefebvre ?

Alors que les Français de l'étranger sont appelés à voter, l'accès et l'utilisation des listes consulaires posent de plus en plus question. Selon les constatations des candidats du Parti pirate et de plusieurs blogueurs s'intéressant à l'actualité nord-américaine, ces listes auraient été détournées à des fins de propagande politique par une association pour appeler les électeurs à soutenir Frédéric Lefebvre. Or, elle n'en a manifestement pas le droit.

Avec les outils numériques, les partis politiques ont désormais de nouveaux moyens à disposition pour s'organiser et aller au contact des électeurs. On se souvient que l'équipe de campagne de Barack Obama s'est appuyé sur Internet pour alimenter le militantisme, recruter des soutiens et diffuser les idées du candidat. D'autres formations, comme le Parti pirate, s'appuient aussi sur ces nouvelles technologies.

Mais encore faut-il que leur utilisation reste mesurée. Deux ans auparavant, des internautes avaient affirmé que des SMS envoyés par la précédente majorité avaient été reçus par des électeurs non encartés à l'UMP. Les textos les invitaient à aller voter pour choisir le futur président du parti. L'UMP s'était défendu de tout envoi de spam à des non membres, rappelant la licéité de l'opération lorsqu'il s'agit d'adhérents.

Du spam pour les Français de l'étranger ?

Aujourd'hui, de nouveaux faits ont émergé alors que certains Français de l'étranger sont appelés aux urnes dans le cadre d'élections législatives partielles. En effet, il leur faut désigner deux nouveaux députés représentant les Français établis hors de France : un pour la première circonscription (États-Unis, Canada) et un pour la huitième (Chypre, Grèce, Israël, Italie, Malte, Saint-Marin, Saint-Siège, Turquie).

Évidemment, chaque camp mobilise ses troupes. Mais selon le site Soir Américain, les soutiens de Frédéric Lefebvre auraient utilisé à leur compte les listes consulaires où sont inscrits les électeurs d'Amérique du Nord pour les inciter à soutenir leur champion. L'ancien élu, passé au secrétariat d'État en charge du commerce, des PME et de la consommation, se présente en effet dans la 1ère circonscription.

Le courriel est signé par Janine de Feydeau, présidente de l'association Âme Nord. Ce collectif soutient Frédéric Lefebvre, tandis que Janine de Feydeau est elle-même élue à l'Assemblée des Français de l'étranger et membre de la section UMP au Québec. Il est également signé de Jean Claude Zambelli, un autre soutien de Frédéric Lefebvre, et de Olivier Piton, suppléant du candidat.

Que chaque groupe mobilise ses militants, c'est tout à fait normal. Qu'un courrier, neutre, soit envoyé par l'administration pour éventuellement prévenir les Français inscrits sur les listes électorales et concernés par le scrutin, soit. Par contre, l'exploitation des listes consulaires à des fins de propagande électorale par d'autres personnes que les candidats (ou leur parti) est une situation très discutable.

Le code électoral autorise la communication et la copie des listes électorales de la circonscription à l'ambassade, au poste consulaire ou au ministère des affaires étrangères, lorsque la demande est formulée par les candidats ou leurs représentants (article L. 330-4). Cette autorisation vaut aussi pour "tout parti ou groupement politique représenté par un mandataire dûment habilité".

La réaction du Parti pirate

Or, le courrier pointé du doigt par Soir Américain n'émane ni à proprement parler de Frédéric Lefebvre, ni de son suppléant ni de l'UMP. Il a été envoyé par la présidente de l’association Âme nord. Pour ne rien arranger, l'association n'a pas encore de réalité juridique. Elle n'est pas mentionnée dans le dernier Journal officiel des associations. Et jusqu'à hier, c'était toujours le cas.

Du côté du Parti pirate, la candidate pour la première circonscription ne mâche pas ses mots. Sous un billet titré "les listes consulaires détournées", elle évoque une désinvolture "parfaitement scandaleuse" et demande à Frédéric Lefebvre de bien vouloir s'expliquer car "en aucun cas les candidats ne sont autorisés à les utiliser pour d’autres finalités que la campagne ou à communiquer ces adresses à des tiers".

Pour sa part, le candidat pirate pour la huitième circonscription, Alix Guillard, a rappelé que des soucis similaires se sont déjà produits dans cette circonscription. L'an dernier, un sondage réalisé par le CSA et  vendu à un journal destiné aux Français résidant en Amérique du Nord, French Morning, aurait été mené en exploitant les informations contenues dans les listes électorales.

Alix Guillard note d'ailleurs dans un article récent qu'une plainte est actuellement en cours auprès de la CNIL à propos de l'utilisation probable du fichier par cet institut de sondage pour interroger le Français résidents aux États-Unis en 2012, de façon illicite (cession de fichier et utilisation non électorale). À cette occasion, il précise d'ailleurs sa politique dans ce genre de cas.

Quel remède pour un souci récurrent ?

Pour éviter ce genre de désagréments, ne faudrait-il pas supprimer les courriers électroniques des listes électorales ? Une proposition assez a été avancée par le député EELV Sergio Coronado, dans un amendement sur pour réformer la représentation des Français de l'étranger. Il s'agissait de ne pas communiquer ces mails, afin de respecter les dispositions du code électoral.

"Toutefois, les adresses électroniques ne leur sont pas communiquées. Il leur est donné moyen de contacter l’ensemble des électeurs de la circonscription par voie électronique, par la création d’une liste de diffusion", proposait l'amendement, s'appuyant sur les multiples plaintes de détournement des listes consulaires à des fins publicitaires.

 L'amendement a été rejeté.

Publié par Julien L., le 17 Mai 2013 à 15h30
 
22
Commentaires à propos de «Spam électoral : les listes consulaires détournées au profit de Frédéric Lefebvre ?»
Inscrit le 17/05/2013
10 messages publiés
Mhm, pourri jusqu’à la moelle...
Inscrit le 31/03/2013
99 messages publiés
En même temps il s'agit de lefebvre là donc bon...rien de bien nouveau à l'horizon.
Inscrit le 13/08/2010
6294 messages publiés
Quelqu'un a la photo qui va bien sous la main ?

Image IPB
Inscrit le 23/09/2006
3115 messages publiés
ah elle est collector ton image mosquito... j'aime bcp c'que vous faites
Inscrit le 13/08/2010
6294 messages publiés
euh... y aurait-il un poil, un zeste d'ironie ? ... voire une éventuelle référence "culturelle" dans vos propos, cher ami ?
Inscrit le 28/12/2010
3690 messages publiés
Bah, enfin, c'est pas compliqué :

1 - Les sarkozystes méprisent les règles de droit et ne conçoivent la démocratie que si elle les met aux postes clefs. Il suffit de voir le nombre de sarkozystes en délicatesse avec la justice, ou la réaction de ces gens lorsqu'ils perdent une élection.

2 - Lefebvre est un sarkozyste (jusqu'à la caricature).

3 - CQFD.
Inscrit le 23/09/2006
3115 messages publiés
j'adore l'expression "en delicatesse avec la justice", c'est beau, ca m'emeut (meeeuuuh)
Inscrit le 19/10/2010
150 messages publiés
Combien faudra-t-il d'abus, combien faudra-t-il de comportements antidémocratiques, ...

(je suis pris d'un doute... rappelez-moi, il a déjà été élu ? ou est-il un éternel suppléant ?)
[message édité par leZilou le 17/05/2013 à 16:49 ]
Inscrit le 23/12/2011
346 messages publiés
Oui, ça fait longtemps qu'il est député... malheureusement.

Je ne comprends toujours comment des gens peuvent voter pour des escrocs pareils (dans le même style, on a Balkany, un pur produit de droite de merde).
Inscrit le 17/05/2013
1 messages publiés
Non, il n'a jamais été élu !!

Il a été suppléant de Santini - dont il a ocupé le poste de député quand Santini est passé ministre. Mais quand Santini est revenu, il a repris son poste.

http://fr.wikipedia....dric_Lefebvre
Frederic Lefebvre N'A JAMAIS ETE ELU sur son nom ! (uniquement sur des listes pour les municipales)
Inscrit le 22/03/2013
4 messages publiés
Frédéric Lefebvre est plus qu'un sarkosyste. C'est une légende du sarkosysme comme Guéant ou Morano ! Vous trouverez sur ce blog les analyses détaillées de la candidate pirate pour la première circonscription : http://www.candidats...g/vermorel2013/
Inscrit le 01/06/2007
214 messages publiés
De manière générale, le spam sous prétexte qu'on est inscrits sur les listes consulaires, c'est CHIANT. Je suis assez sur que si l'on demandait à tous les gens qui le sont comme moi sous prétexte qu'ils ont coché une case s'ils veulent que la distribution de leur adresse au premier venu cesse, la réponse serait unanimement OUI, quel que soit le bord politique.
Le pire, c'est que quand on s'inscrit sur les listes consulaires, le type vous dit "oh le mail en gros on vous le demande pour pouvoir vous prévenir facilement en cas de problème"...
Inscrit le 03/10/2011
5207 messages publiés
Tu donnes ton adresse yopmail et le tour est joué. Comme ça, ils sont contents et t'es pas emmerdé.
Inscrit le 17/05/2013
1 messages publiés
Vous oubliez de mentionner que ces mêmes listes consulaires ont été utilisées par l'Association des Amis de Nicolas Sarkozy.
Inscrit le 09/04/2009
102 messages publiés
Inscrit le 23/06/2008
1633 messages publiés
Inscrit le 13/08/2010
6294 messages publiés
Inscrit le 19/05/2013
165 messages publiés
Personne ne semble remarquer que au delà du cas Lefebvre (Ump mon cul sur la commode tout ça, n'est ce pas U. -:-/ ),

c'est le fait que cela soit possible d'une part, et que celui qui pratique ce genre de choses ne soit pas rendu inéligible illico par le système démocratique de Fraounce lol mdr jaune le rire.

Mais, il est vrai que les français ont en ce moment de quoi rigoler jaune et énervé de tous les côtés au niveau "démocratie", "justice", "élus" (???), etc, ceci du rouge foncé au brun/bleu marine en passant par tous les autres clans sans exception.

C'est le cirque carrément, mais Barnum. Consanguinité related, en d'autres termes ...
Inscrit le 06/11/2012
386 messages publiés
Il faudrait déjà que les journalistes de "média mainstream" comprennent en quoi c'est scandaleux.
Inscrit le 19/05/2013
165 messages publiés
Aparté : un peu crétin le mec qui s'amuse à supprimer les commentaires réponse, surtout du genre de celui que je REcolle ci-dessous :/

--------------

Pour mémoire, les "grands" journalistes et les "grands" media expliqués sans détours façon uppercut
+
les "petits" journalistes qui comprennent (il y en a) ne peuvent parler sans l'aval des "grands", leur carrière est en jeu :

La "régulation" consanguine d'un autre pilier de la Raiepublique sans peuple français, expliquée par un américain dans un câble leaké
(on n'insistera jamais assez sur cette notion de consanguinité à mon avis, qui est un angle d'approche permettant de comprendre pas mal de choses sur le pourquoi du comment, et donc de trouver des pistes de sortie) :

« Les grands journalistes sont souvent issus des mêmes écoles élitistes que de nombreux chefs de gouvernement. Ces journalistes considèrent que leur premier devoir n’est pas nécessairement de surveiller le pouvoir en place. Nombre d’entre eux se considèrent plutôt comme des intellectuels préférant analyser les événements et influencer les lecteurs plutôt que reporter des faits ».

« Le secteur privé des médias en France – journaux, TV et radios – continue d’être dominé par un petit groupe de conglomérats, et tous les médias français sont plus régulés et soumis à des pressions politiques et économiques que leurs homologues américains ».

-----

17. Top French journalists are often products of the same elite
schools as many French government leaders. These journalists do not
necessarily regard their primary role as to check the power of
government. Rather, many see themselves more as intellectuals,
preferring to analyze events and influence readers more than to
report events.

18. The private sector media in France - print and broadcast -
continues to be dominated by a small number of conglomerates, and
all French media are more regulated and subjected to political and
commercial pressures than are their American counterparts. The
Higher Audio-Visual Council, created in 1989, appoints the CEOs of
all French public broadcasting channels and monitors their political
content.
Inscrit le 19/05/2013
165 messages publiés
Aparté : un peu crétin le mec qui s'amuse à supprimer les commentaires réponse, surtout du genre de celui que je REcolle ci-dessous :/

--------------

Pour mémoire, les "grands" journalistes et les "grands" media expliqués sans détours façon uppercut
+
les "petits" journalistes qui comprennent (il y en a) ne peuvent parler sans l'aval des "grands", leur carrière est en jeu :

La "régulation" consanguine d'un autre pilier de la Raiepublique sans peuple français, expliquée par un américain dans un câble leaké
(on n'insistera jamais assez sur cette notion de consanguinité à mon avis, qui est un angle d'approche permettant de comprendre pas mal de choses sur le pourquoi du comment, et donc de trouver des pistes de sortie) :

« Les grands journalistes sont souvent issus des mêmes écoles élitistes que de nombreux chefs de gouvernement. Ces journalistes considèrent que leur premier devoir n’est pas nécessairement de surveiller le pouvoir en place. Nombre d’entre eux se considèrent plutôt comme des intellectuels préférant analyser les événements et influencer les lecteurs plutôt que reporter des faits ».

« Le secteur privé des médias en France – journaux, TV et radios – continue d’être dominé par un petit groupe de conglomérats, et tous les médias français sont plus régulés et soumis à des pressions politiques et économiques que leurs homologues américains ».

-----

17. Top French journalists are often products of the same elite
schools as many French government leaders. These journalists do not
necessarily regard their primary role as to check the power of
government. Rather, many see themselves more as intellectuals,
preferring to analyze events and influence readers more than to
report events.

18. The private sector media in France - print and broadcast -
continues to be dominated by a small number of conglomerates, and
all French media are more regulated and subjected to political and
commercial pressures than are their American counterparts. The
Higher Audio-Visual Council, created in 1989, appoints the CEOs of
all French public broadcasting channels and monitors their political
content.
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Mai 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9