Publié par Julien L., le Vendredi 10 Mai 2013

Impression 3D : censurés, les plans d'un pistolet se répandent sur BitTorrent

La législation sur les armes à feu résistera-t-elle au boom annoncé des imprimantes 3D ? L'Américain Cody Wilson pose indirectement la question. En effet, il est parvenu à créer un vrai pistolet en plastique. Après avoir imprimé chaque pièce et assemblé le tout, il a réussi à tirer un coup de feu. Les services du ministère de la défense aux USA lui ont demandé de retirer les plans, mais ces derniers circulent déjà en P2P.

Son nom ne vous dit peut-être rien, mais Cody Wilson est considéré comme la quatorzième personne la plus dangereuse sur Terre par le magazine Wired. La raison ? Le jeune homme, un étudiant américain, manifeste une grande passion pour les armes à feu, au point d'avoir lancé une plateforme, DEFCAD, proposant de récupérer des plans pour les concevoir soi-même, via une imprimante 3D.

Son dernier projet a fait sensation. En effet, il a réussi à "imprimer" un pistolet capable de tirer un vrai coup de feu. Surnommée le "Liberator", l'arme reste néanmoins hautement perfectible avant d'être utilisable normalement : au second essai, le percuteur n'a pas réussi à atteindre le seuil de l'amorce de la cartouche dans la chambre en raison d'un décalage au niveau du chien de l'arme, explique Forbes.

L'ensemble de l'arme est composé de plastique. Chaque pièce doit être imprimé séparément avant l'assemblage. Un seul élément de l'arme est toutefois fait de métal, afin que l'activité de Cody Wilson soit légale aux États-Unis. En effet, la législation américaine oblige les fabricants à rendre leurs armes repérables par les détecteurs de métaux (Undetectable Firearms Act of 1988).

Mais encore faut-il que celui qui imprime l'arme le sache et accepte effectivement d'introduire cette pièce métallique dans sa création. Or même à supposer que cet élément soit indispensable afin justement d'obliger celui qui fabrique l'arme à l'intégrer, il finira par apparaître des alternatives de ladite pièce en plastique ou dans un autre matériau.

Avant la naissance du Liberator, Cody Wilson s'était illustré en essayant de concevoir une version du fusil d'assaut AR-15 avec des pièces en plastique créées avec une imprimante 3D. Six coups ont pu être tirés avant ne casse. L'étudiant espérait à l'époque que l'arme puisse tirer vingt fois avant qu'elle cède du fait de la fragilité du plastique, d'autant que le fusil conservait des pièces d'origine.

Le grand pas en avant effectué par Cody Wilson et les membres de Wiki Weapons inquiète toutefois le gouvernement américain. La direction des contrôles commerciaux en matière de défense a obligé la plateforme DEFCAD a interdire l'accès public aux fichiers permettant de créer chez soi le pistolet Liberator. Ce qu'elle a fait.

Mais l'intervention des services du ministère de la défense est illusoire. Certes la suppression des plans du Liberator a été obtenue sur DEFCAD. Mais comment le Pentagone compte empêcher leur partage sur les réseaux P2P ou via les hébergeurs spécialisés ? The Pirate Bay liste cinq liens BitTorrent via lesquels sont actifs plusieurs milliers d'internautes.

Pour Cody Wilson, l'intervention des autorités américaines sur ce sujet illustre le potentiel de l'impression en trois dimensions. Interrogé par le Guardian, il pense que la convergence entre cette technologie et le partage de fichiers sur Internet va faire exploser toute la législation sur les armes à feu avant d'afficher sa préférence pour un assouplissement des lois pour autoriser la possession d'armes automatiques.

Le jeune homme est toutefois conscient qu'il est aujourd'hui plus facile de se rendre dans une armurerie et d'acheter une arme bon marché. C'est en tout cas le cas aux USA. L'état actuel de la technologie ne permet pas encore de rendre compétitive l'impression 3D d'une arme à feu. Mais elle le sera un jour, pour quelques centaines de dollars. Ce qui est, au regard du processus, relativement abordable.

Avant l'injonction faite à Defense Distributed, l'association non lucrative qui gère la plateforme DEFCAD, les téléchargements les plus importants sont venus des pays suivants : États-Unis, Espagne, Brésil, Allemagne et Royaume-Uni. Au total, les plans ont été récupérés plus de 100 000 fois. Sans compter les téléchargements actuellement en cours via BitTorrent et ailleurs.

Publié par Julien L., le 10 Mai 2013 à 17h51
 
34
Commentaires à propos de «Impression 3D : censurés, les plans d'un pistolet se répandent sur BitTorrent»
Inscrit le 29/05/2011
207 messages publiés
Dommage de ne montrer que les côtés négatifs d'une technologie.
L'impression 3d peut aussi servir à ça par exemple.
Inscrit le 22/04/2009
595 messages publiés
Pourquoi une arme serait-elle forcément négative, particulièrement si elle fait avancer la législation et la compréhension que les autorités ont du partage via internet ?
Inscrit le 29/05/2011
207 messages publiés
euh pas sur que d'armer tout le monde pour une centaine de dollar soit franchement une avancée.

Ce chère personnage souhaite quand meme un assouplissement législatif pour autoriser la possession d'armes automatiques.

Alors après, on peut dire que ce qui tue c'est les gens et non les armes, mais allez savoir pourquoi, j'suis pas complétement convaincu.
Inscrit le 25/09/2009
460 messages publiés
Une centaine de dollars, c'est le prix d'un flingue aux US ... Alors que l'imprimante 3d utilisée coûte 8000$ ...

Mais bon, ça reste un "pistolet" à un coup, qui pète au second... Y'a des armes fait mains (fusil en inde typiquement) qui tire aussi au coup par coup mais qui tienne .. Et fait a partir de matos de récup
Inscrit le 05/10/2011
2822 messages publiés
Ca coûte 8000$ actuellement. Il suffit que ça intéresse un nombre important de personnes, et ce ne sera plus pareil.
Et puis, on ne parle pas que des USA, mais du monde entier, puisque les fichiers sont accessibles de n'importe où.
Inscrit le 24/12/2011
2271 messages publiés
Inscrit le 29/11/2010
58 messages publiés
Au hasard, son but avoué?

A part tuer, je n'ai jamais vu qu'une arme avait été créé pour allumer des barbecue ou peindre un mur. Quoi qu'en disent les gens avec leur "tirer pour le sport et le plaisir", la finalité primale est quand même de "tuer" une personne ou un animal ! Et je trouverais ça plus "sport" et "plaisant" de faire du sport à l'arc ou l'arbalette....(avec lequel tu risque pas de braquer un fourgon blindé

Donc oui, c'est forcément négatif.

Au passage, "arme", ça englobe aussi du très gros calibre, genre, les bombes atomiques...

Si tu ne vois pas ce qu'il y aurait de négatif à rendre les plan de tel chose publiques, he ben....greffe de cerveaux??
Inscrit le 06/05/2013
135 messages publiés
Et n'oublions pas les sex toys niiiiiiiiiiiiiiiiiiiii les pièces de légo

Allez, zou, je me sauve, loppsidécret4 m'a tuer
Inscrit le 20/11/2004
2070 messages publiés
Les pièces de lego, pourquoi pas, mais les sex toys, heu, vive le silicone plutôt que les matériaux composites inconnus, hein
Inscrit le 06/05/2013
135 messages publiés
Tu as raison, je n'avais pas pensé aux allergies

Edit : J'y pense, tu as l'air de t'y connaitre toi. C'est vrai ce qu'on dit sur internet que avec les sextoys eh bien on... non laisse tomber finalement, c'est mal
[message édité par NotJim le 10/05/2013 à 20:10 ]
Inscrit le 26/09/2008
193 messages publiés
l'ABS est assez inerte a ce niveau la. d'ailleurs, c'est avec ca que sont fait les LEGO
Inscrit le 04/01/2012
299 messages publiés
Je vois pas trop ce que vous avez avec ces imprimantes 3D alors que ça fait des lustres qu'un simple ouvrier fraiseur/ajusteur peut faire la même chose.
Là où je suis, les manuels de conception d'arme à feu sont dans toutes les bonnes écoles de méca, et croyez moi si vous voulez mais c'est en France, dans le Forez, plus précisément à Saint Etienne (dont le FAMAS est issu entre autre).

Quels bandes de hackers ces anciens, arriver à fabriquer des armes à feu à la fraise et à la lime dans le recoin de son atelier.
Inscrit le 05/10/2011
2822 messages publiés
Sauf qu'il y a des chances que l'impression 3D se démocratise, et si c'est le cas, il n'y aura pas besoin d'aller dans une école de méca, juste de télécharger un fichier et de lancer une impression. C'est quand même pas tout à fait pareil.
Inscrit le 04/06/2010
2564 messages publiés
nan mais sans rire c'est ridicule, c'est quoi une arme à feu ?
il suffit de faire un trou de 5,6mm de diamètre dans de l'acier, introduire une balle 22LR dedans
et taper le cul avec un clou...

et voilà ...

si des mecs ont besoin de "plans" pour faire ça, grave ...
Inscrit le 04/06/2010
2564 messages publiés
j'ajoute que c'est tellement con une arme que c'est pas le problème... le problème c'est la munition qui est disponible !

donnez moi un obus de 20mm, je fais un truc pour le tirer en un WE !
Inscrit le 29/11/2010
58 messages publiés
Johooo, le commentaire débile de Mai !

Après tout, un moteur à explosion, c'est un réservoir, une chambre de combustion, des pistons...

Faut arrêter de prendre les gens pour des branques!! J'attends de voir avec impatiente ton "trou" avec un "clou", et te voir t'exploser un doigt quand tu t'apercevras que, non, décidément, il n'y a pas que le principe de base pour "réaliser" une arme fonctionnelle !!
Inscrit le 21/11/2011
602 messages publiés
Je me demande si tout cela n'est pas fait pour justement que les drm sur les imprimantes 3D soient adoptés plus rapidement... quand je dis DRM, j'entend le contrôle de ce que peux imprimer ou pas, à l'instar des billets de banques sur les imprimantes.
Inscrit le 29/11/2010
58 messages publiés
C'est clair que le materiel pour fraiseur, c'est donnée à tout le monde, sans compter les matériaux à récupérer, la modelisation, etc....

Non, là, il s'agit bien d'une arme "clée en main"! Parce que à ce compte là, ton fraiseur met autant de temps à créer son arme que le dit Cody Wilson (ça fait plusieurs mois qu'il est dessus, pas donné à tout le monde) ! La différence, c'est que Cody, lui, partage facilement son prototypage !
Inscrit le 16/10/2011
1430 messages publiés
Le bon côté, c'est surtout que si ces armes se répandent aux USA, l'industrie des armes va se casser la gueule, et les lobbys auront moins de fric pour financer les campagnes des politiciens...

Après pour le reste, il va falloir vivre avec ça, il faudrait faire quoi? Interdire les imprimantes 3D? à‡a serait con, parce que le concept va révolutionner la production locale... Et qu'elle fera partie intégrante tôt ou tard de tout un pan de l'économie...

Imprimer de fringues, des pièces de rechanges, des outils, des prototypes, à‡A, ce serait cool !
Inscrit le 09/07/2008
1013 messages publiés
Oué on va passer de la situation suivante :
- encadrement minimum vis à vis des armes à feu à cause des lobbys

À celle-ci :
- absence totale d'encadrement mais sans lobby.


Ouiiiii c'est un bon coté. Ou alors tu confonds le moyen (freiner le pouvoir des lobbys) et le but (limiter la prolifération des armes).
Inscrit le 03/10/2011
5866 messages publiés
En ce qui concerne les réglementations, il y aurait pu y avoir des avancés le mois dernier puisque tout le monde était pour la nouvelle loi sur les vérifications d'antécédent pour les achats d'armes sur internet ... Mais les sénateurs ont finalement voté non ... le lendemain des attentats de Boston.
Inscrit le 13/08/2010
7072 messages publiés
Inscrit le 03/11/2009
23 messages publiés
Y a quand meme un bon truc a se rappeler. Ok l'imprimante imprime l'arme ... mais pas les munitions. C'est la-dessus qu'il faudra faire plus de controle
Inscrit le 24/02/2006
5676 messages publiés
Les cartouches sont une invention assez récente. Si on regarde les armes à poudre noire, il est tout à fait possible de s'en passer surtout si la production d'un barillet de rechange coûte presque rien et qu'il n'est pas durable.

Apres, on traite de l'impression de pièces directes par une imprimante 3d, mais l'impression de moules peut aussi être une option.
Inscrit le 19/09/2009
350 messages publiés
Oui enfin des armes a poudre noire et des munitions, tu peut en acheter librement sans déclaration.
Et sauf erreur de ma part, un braquage avec un colt 1851, ca arrive pas tous les jours.
[message édité par Baltyre le 11/05/2013 à 00:29 ]
Inscrit le 24/02/2006
5676 messages publiés
Moins qu'un braquage au soft air. C'est certain. Par contre elles ont été impliquées dans des affaires d'autodéfense.

Reste qu'aujouhui un barillet coûte cher, et peu de monde se ballade avec une dizaine de barillets préparés.

Pour les balles en elle même, tu trouves les moules pour les réaliser toi même.

Enfin si tu retourne aux etats unis, bcp de braquages se fond avec des révolvers de petit calibre comme des saturday night spécial.
[message édité par bourgpat le 11/05/2013 à 07:56 ]
Inscrit le 13/08/2010
7072 messages publiés
oui, enfin là on parle de pistolet, pas de revolver.
Inscrit le 18/03/2008
764 messages publiés
Les cartouches ne sont pas vraiment un problème, la poudre tu peux te la commander sans autorisation, jusqu'a 2 kilos en ligne.

Les cartouches, tu peux les recycler ou même en fabriquer la cartouche n'est qu'un receptacle pour la balle et son dispositif de propulsion, si l'arme est bien conçue et encaisse la charge correctement, la cartouche peut très bien être en plastique.

La balle: Un moule et du plomb, les fans d'armes anciennes connaissent le principe.

L''amorce: C'est la partie un peu complexe, mais sur youtube un fan d'armes a feu fabrique ses propres amorces avec du métal recyclé de boites de coca cola et l'explosif qui se trouve dans les pétards pour pistolets factices.

Sans cartouches il reste les revolvers de première génération ou a plusieurs canons, chaque cylindre étant rechargé à la main.
Inscrit le 04/09/2002
2673 messages publiés
Bah! Aux USA, je ne vois pas quel est le problème puisque n'importe quel demeuré est capable de se procurer une arme: l'actualité nous le prouve tous les jours.

Le problème peut en revanche toucher un pays comme la France. Mais bon, quand on voit que les armes illégales circulent déjà facilement dans les cités, ça ne change pas grand chose. Dernier exemple en date: l'abruti déséquilibré qui achète sans souci sa Kalash sur le net et qui tire ensuite sur tout ce qui bouge, pour le fin...

Bref, plutôt que de prévenir (interdir les armes) ce qui ne peut l'être, on ferait mieux d'avoir une justice renforcée, et surtout appliquée. Ce qui éviterait les multi-récidivistes.
Inscrit le 22/12/2009
464 messages publiés
" Impression 3D " --< rien de plus qui m'horripile que cet oxymore à la con..
Je me demande si cela relève d'une fainéantise intellectuelle, ou simplement d'un moutonnisme acquis..
" impression 3D "..--< et "modélisation" cela n'existe peut être pas non..?? ppfff..
Inscrit le 04/06/2010
2564 messages publiés
sauf que modélisation n'implique pas du tout création physique de l'objet.
La modélisation 3D c'est la création de l'objet "virtuel", c'est le fichier.

impression 3D est parfaitement adapté vu que c'est exactement le principe de l'imprimante à jet d'encre, sauf que là c'est du jet de plastique fondu.
Inscrit le 21/11/2011
602 messages publiés
Allez pour te faire plaisir, parlons de prototypage 3D...

Mais bon, voilà encore un bon exemple que la connerie humaine. On a des imprimante 3D pour faire plein de trucs supers et hop, un crétin fabrique un arme et d'autres s'empresse de charger tout ça et de le diffuser sur les réseau P2P. ... ah, et on s'étonne que la planète ne tourne pas rond.
Inscrit le 13/05/2013
1 messages publiés
Those airsoft guns are so dangerously real looking everybody needs to be really careful when handling these pistolet a plomb and never bring them out to public.
Inscrit le 14/05/2010
97 messages publiés
Il n'est pas nécessaire d'avoir une imprimante 3d pour fabriquer une arme à feu. Preuve que les pouvoirs en place fantasment sur l'esprit de liberté d'internet, qui les dérange beaucoup. Il n'y a plus de vraie démocratie...
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Mai 2013
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9