Samsung a fait savoir qu'il rencontrait quelques difficultés pour approvisionner tous les marchés, évoquant un intérêt formidable des clients pour son nouveau smartphone. Mais le fabricant sud-coréen a lui même créé les conditions de ces soucis, en cherchant à lancer simultanément le Galaxy S4 dans de nombreux pays du monde.

Nouveau fer de lance de Samsung dans le domaine des smartphones, le Galaxy S4 débutera sa carrière commerciale ce week-end. Si tout se passe comme prévu. En effet, le constructeur sud-coréen craint de ne pas avoir bien évalué la demande. Selon le directeur des ventes et du marketing de la division mobile, Lee Don-Joo, des problèmes de livraison sont à prévoir dans les prochains jours.

"Nous rencontrons des difficultés pour améliorer les livraisons à court terme parce que les pré-commandes ont été bien plus nombreuses que prévu", a-t-il expliqué. Autrement dit, l'immense attente des usagers serait la principale explication de ces soucis d'approvisionnement. La raison est flatteuse pour Samsung, mais elle n'est sans doute pas seule responsable de l'insuffisance des stocks.

Samsung a en effet souhaité procéder à un lancement mondial. À partir de vendredi et tout au long du week-end, le Galaxy S4 doit notamment faire ses premiers pas en Corée du Sud, en Amérique du Nord et en Europe. Du coup, le fabricant a été contraint de répartir ses stocks.

Aux USA, les opérateurs T-Mobile et Sprint Nextel ont dû repousser la date de sortie du S4 dans leurs boutiques et la livraison des précommandes. De son côté, AT&T compte toujours satisfaire les précommandes pour le 30 avril. Le numéro deux du secteur, Verizon, vise pour sa part le mois de mai. T-Mobile espère un retour à la normale autour du 15 mai. Soit près de 3 semaines après la sortie mondiale.

Les soucis actuellement rencontrés outre-Atlantique devraient vraisemblablement se retrouver sur le Vieux Continent. Chez Orange, il est question d'une livraison à partir du 26 avril. SFR compte expédier les précommandes à partir du 29 avril. Bouygues Télécom et Free Mobile ne communiquent pas de date exacte, ce limitant à une mention "bientôt disponible" pour le premier.

Le lancement simultané d'un nouveau produit à différents endroits du globe nécessite de gros moyens logistiques et une forte préparation en amont pour constituer des stocks suffisants. Des entreprises de premier plan comme Sony, avec la PlayStation 3, ont tenté par le passé une telle approche. Mais des retards ou des soucis dans la production peuvent rapidement contrarier les projets initiaux.

Il faut toutefois mentionner l'existence d'une stratégie marketing basée sur la rareté, bien qu'elle ne soit peut-être pas mise en œuvre par Samsung ici. Il s'agit d'organiser artificiellement une pénurie, afin d'une part de donner l'impression qu'un produit est très demandé et donc forcément très bon, et d'autre part inciter les clients potentiels à se presser d'acquérir un exemplaire sous peine de ne pas en avoir s'ils tardent trop.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés