Tandis que Samsung et Apple s'étripent dans le segment des smartphones haut de gamme, Archos tente sa chance en lançant des terminaux d'entrée et de milieu de gamme. Les mobiles, fonctionnant sous Android, proposent des écrans de 3,5 à 5,3 pouces. Les trois mobiles seront disponibles fin mai en Europe.


Y a-t-il une place pour un industriel français dans le secteur des smartphones ? Alors que les géants nord-américains et asiatiques dominent outrageusement le marché des téléphones mobiles intelligents depuis plusieurs années, le Finlandais Nokia étant l'exception qui confirme la règle, Archos a décidé de tenter sa chance en lançant trois terminaux d'entrée et de milieu de gamme.

Surtout connu pour ses baladeurs numériques, Archos a diversifié ses activités ces dernières années. Le groupe a lancé un téléphone d'intérieur compatible avec Android. Avec les tablettes, l'entreprise s'est lancée dans un nouveau marché. Plusieurs produits ont été proposés, comme la 97 Carbon, la 101 G9 ou bien l'Arnova 9 G2, dont les mérites ont été vantés par le précédent gouvernement.

Le premier mobile, baptisé 35 Carbon, est doté d'une diagonale d'écran de 3,5 pouces et d'une connectivité incluant la 3G+ et le WiFi. Tournant avec Android 4 (Ice Cream Sandwich), c'est le terminal le moins cher des trois : 79,99 euros. À noter qu'Archos a prévu un emplacement pour une carte SD. Les caractéristiques complètes peuvent être consultées sur la page du constructeur.

Les deux autres terminaux occuperont le segment du milieu de gamme. Baptisés 50 Platinum et 53 Platinum, ils ont des caractéristiques très proches : un processeur quadricœur, connectivité 3G+ et WiFi, 1 Go de mémoire vive, appareil photo de 8 mégapixels avec Flash LED et emplacement pour une carte micro SD. Les deux smartphones font appel à Android 4.1 (Jelly Bean) pour fonctionner.

Seul un point les sépare : la taille de l'écran : le 50 Platinum dispose d'une diagonale de 5 pouces (12,7 cm) tandis que le 53 Platinum atteint 5,3 pouces (13,5 cm). Une différence qui coûte 50 euros : en effet, le premier sera vendu 199,99 euros tandis que le second sera proposé pour 249,99 euros. Les spécifications sont disponibles sur cette première et seconde page.

Mais Archos compte surtout mettre en avant le 50 Platinum, présenté comme le produit phare de la gamme. Archos devra maintenant s'imposer dans un secteur très chargé. L'entreprise française a en tout cas une carte très intéressante à jouer, puisqu'il évite le haut de gamme – complètement sous contrôle d'Apple et de Samsung – pour se concentrer sur les autres segments, plus accessibles.

Les trois mobiles seront mis en vente fin mai en Europe.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés