L'émulateur Windows, déjà disponible sous Linux et Mac OS X, bénéficiera bientôt d'un portage permettant d'exécuter des logiciels Windows sous Android.

Ce week-end se tenait à Bruxelles le FOSDEM 2013, la grande réunion européenne des développeurs de logiciels libres et open-source. A cette occasion, le créateur de Wine, Alexandre Julliard, a tenu une conférence sur l'évolution du logiciel d'émulation Windows, à l'occasion de laquelle il a dévoilé le développement d'une version de Wine pour Android, en sus de Wine pour ARM. Actuellement, Wine permet d'exécuter des logiciels et jeux vidéo Windows sous Linux et sous Mac OS X.

Selon Phoronix, qui a assisté à la conférence, une première version en cours de développement a été présentée, qui montrait des logiciels Windows exécutés dans l'environnement Android, grâce à Wine. Mais le résultat était "horriblement lent", ce qui serait cependant dû au fait que la démonstration a été faite à partir d'un système Android qui était lui-même émulé à partir d'un MacBook. Lorsqu'il sera exécuté directement en natif sous Android, l'émulateur Wine devrait être beaucoup plus performant.

Alexandre Julliard est employé par la société CodeWeavers, qui développe le logiciel commercial CrossOver, basé sur Wine. Alors que ce dernier est libre et open-source, CrossOver est une version propriétaire qui profite de différents correctifs améliorant la compatibilité et l'intégration de Wine. En aidant Alexandre Julliard à développer Wine pour ARM, CodeWeavers espère bénéficier en retour d'un nouveau marché avec l'exécution de logiciels Windows sur les tablettes sous Android.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés