Pour assurer la promotion de son futur smartphone Galaxy S4, Samsung a choisi de se moquer de la protection abusive des droits de propriété intellectuelle dans un spot publicitaire...

Le combat contre les abus des droits de propriété intellectuelle devient un argument commercial pour Samsung, condamné à payer plus d'1 milliard de dommages et intérêt à Apple pour s'être inspiré de l'iPhone et de l'iPad. La firme coréenne, dont un tribunal californien vient de reconnaître qu'il n'avait pas "intentionnellement" contrefait les droits d'Apple, a publié une nouvelle publicité qui se moque de la façon dont les grandes firmes protègent abusivement leurs droits, au point d'en devenir ridicules.

Les acteurs Seth Rogen et Paul Rudd interprètent deux professionnels du marketing, invités à présenter leurs idées devant le patron de la communication de Samsung, incarné par Bob Odenkirk (connu pour son rôle d'avocat véreux dans la série Breaking Bad). Les trois communicants doivent discuter de la publicité à diffuser lors du Superbowl, la grande finale du championnat de football américain. Mais Bob Odenkirk leur interdit d'utiliser le mot "Superbowl", parce qu'il s'agit d'une marque déposée.

"On va être poursuivi en justice", prévient Odenkirk. "Par qui ?", répond Seth Rogen. "Tout le monde, personne… qui sait ?".

Au final, la publicité permet à Samsung de faire la promotion du hashtag #TheNextBigThing, qu'il utilisera pour faire le teasing du prochain Samsung Galaxy S4. Le basketteur LeBron James a déjà été recruté pour assurer la diffusion du spot publicitaire :

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos