Moins d'un an après son lancement, Free Mobile approche déjà du cap des 5 millions d'abonnés à son offre mobile, soit presqu'autant que le nombre d'abonnés à ses offres d'accès à internet fixe. Le mobile ne représente cependant que 10 % de son chiffres d'affaires trimestriel.

En trois mois, Free a gagné plus de 800 000 abonnés supplémentaires à son offre de téléphonie mobile. La maison-mère Iliad, qui a publié ce jeudi ses résultats trimestriels, annonce que Free Mobile compte désormais 4,4 millions d'abonnés au 30 septembre 2012. Son rythme d'acquisition de nouveaux clients ne faiblit que très légèrement, puisqu'il avait gagné 1 million d'abonnés au deuxième trimestre. A ce rythme, l'opérateur pourrait dépasser la barre symbolique des 5 millions d'abonnés d'ici la fin de l'année.

Sur l'ADSL et la fibre optique, Free étend également sa clientèle, avec 83 000 abonnés supplémentaires à ses offres haut débit fixe, dont 18 000 proviennent de migrations de la filiale Alice vers Free. Le dégroupage progresse par ailleurs très légèrement, avec 93,8 % de dégroupés contre 93,1 % six mois auparavant. Il devrait continuer d'augmenter, avec un projet de 1500 NRA déployés dans 2660 communes d'ici un an.

En terme de chiffre d'affaires, le lancement de Free Mobile a bien évidemment un impact très fort. L'apport de la nouvelle activité permet au groupe de réaliser 2,263 milliards d'euros au 3ème trimestre, en hausse de 53 % par rapport à la même période l'an dernier. Mais le mobile ne représente que 238 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit environ 10 % de ce que réalise Free au total.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés