MegaUpload sera-t-il de retour avant la fin de l'année ? C'est ce que laisse fortement entendre Kim Dotcom dans un tweet, où il annonce que le service reviendra sous une nouvelle forme, "100 % sûre et inarrêtable".

Alors qu'il attend son procès aux Etats-Unis, dans le cas où son extradition serait acceptée par les tribunaux néozélandais (ce qui ne sera pas le cas avant 2013), le fondateur de MegaUpload Kim Dotcom s'amuse à provoquer l'industrie du divertissement. Et à susciter l'impatience chez tous les internautes qui se sentent orphelins depuis l'arrêt des serveurs de l'ancien service de stockage de fichiers le plus populaire du monde.

"Je sais ce que vous attendez tous. Ca vient. Cette année. Promis. Plus gros. Meilleur. Plus rapide. 100 % sûr et inarrêtable", annonce Kim Dotcom sur Twitter, dont il se sert depuis sa remise en liberté pour communiquer et se faire une image

Il ne faut pas être d'une grande clairvoyance pour comprendre que Dotcom annonce ainsi le retour de MegaUpload, peut-être sous un autre nom (pour le moment les noms de domaine sont toujours sous séquestre, en attendant l'éventuelle annulation définitive de la procédure), et visiblement sous une autre forme technologique. Pour être véritablement "inarrêtable", le nouveau MegaUpload devra nécessairement s'en remettre au bon vieux P2P, que le service avait largement contribuer à démoder. A voir.

Par ailleurs, Kim Dotcom confirme son ambition de lancer MegaBox, un service de musique en ligne prétendument légal, qui devrait rémunérer les ayants droit en se basant sur le détournement des recettes publicitaires des sites internet, via un outil que les utilisateurs devront installer pour substituer une partie des publicités qu'ils voient sur les sites web par celles de Megabox. "Oui… Megabox arrive aussi cette année", annonce-t-il, avec un "aussi" qui veut bien dire que les deux annonces sont distinctes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés