Publié par Julien L., le Samedi 05 Mai 2012

Les collectivités pourront simuler le coût de la fibre optique

L'Arcep lance à partir du 7 mai une application web qui permettra aux collectivités territoriales d'évaluer le coût de la fibre optique. Selon l'autorité administrative, la facture pour raccorder l'ensemble du territoire en très haut débit sera de 21 milliards d'euros.

La mise en place du très haut débit en France va coûter cher. Les derniers calculs sur le sujet menés par l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) montrent en effet qu'il faudra mobiliser en tout 21 milliards d'euros sur quinze ans pour raccorder l'ensemble du territoire français avec de la fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH). C'est-à-dire l'équivalent de 60 % du grand emprunt.

Soucieuse d'aider les collectivités territoriales à évaluer précisément le coût du déploiement du très haut débit dans leurs confins, l'autorité administrative annonce l'arrivée d'une application web dédiée. En chantier depuis un an, celle-ci propose un "modèle de coût qui simule des déploiements de fibre optique (FTTH) à partir d'informations géographiques détaillées"

"Ce modèle permet de fournir une première estimation de l'investissement nécessaire pour la construction d'un réseau en fibre optique jusqu'à proximité immédiate de l'ensemble des logements dans une zone donnée. Il peut constituer un outil complémentaire d'aide à la décision pour les acteurs impliqués dans l'aménagement numérique du territoire" ajoute l'Arcep.

Disponible à partir du 7 mai, l'application web "permet d'obtenir des estimations de coûts pour des déploiements de réseaux FTTH à différents niveaux de granularité géographique sur l'ensemble du territoire, à l'exception des zones très denses. Les déploiements simulés s'étendent depuis le n
œud de raccordement optique (NR0) jusqu'à proximité immédiate des logements de la zone considérée
".

La question du coût du déploiement du très haut débit est également posée à l'échelon européen. La Commission a ainsi lancé une consultation publique sur le sujet, afin d'alimenter la réflexion sur les moyens permettant de réduire la facture de ce chantier. D'après l'exécutif européen, il est possible de dégager des économies au niveau des travaux d'infrastructure, qui peuvent représenter jusqu'à 80 % de la note.

Publié par Julien L., le 5 Mai 2012 à 10h31
 
14
Commentaires à propos de «Les collectivités pourront simuler le coût de la fibre optique»
Inscrit le 30/04/2005
12571 messages publiés
Ne vaut-il pas mieux favoriser les solutions sans fil?
Inscrit le 09/12/2003
590 messages publiés
@ L-observateur
Les solutions sans fil ont un débit bien moindre et nous exposent a leurs rayonnements... Vive la fibre optique !
Inscrit le 20/11/2004
2122 messages publiés
Question, pourquoi seulement FTTH ? Il existe d'autres technologies qui pourraient être globalement satisfaisantes aussi, non, risquant de faire davantage partager le débit mais offrant globalement tout de même du très haut débit ? Comme celle de Numericâble, par exemple ?

Cela dit, je suis un mauvais exemple, je quitte un bâtiment où j'avais Free ADSL pour déménager dans un bâtiment où il y avait le choix entre Numericâble en débit douteux partagé et Orange en FTTH, j'ai abandonné Free pour Orange sans le moindre remords
[message édité par Sabinou le 05/05/2012 à 11:58 ]
Inscrit le 16/09/2011
33 messages publiés
Sérieusement, pour une utilisation normale, la fibre n'est vraiment pas indispensable ! àa va couter une tonne de fric aux collectivités et ce sont les mêmes qui vont encore s'en foutre plein les poches.

Le VDSL2 vous connaissez ? Bizarre tous nos voisins européens ont fait le choix de cette techno...

https://fr.wikipedia.org/wiki/VDSL2
[message édité par buzut le 05/05/2012 à 12:40 ]
Inscrit le 09/12/2003
590 messages publiés
@ buzut
Parler d'une utilisation normale est absurde... Ta norme c'est celle d'hier (comprendre de ceux qui n'ont pas de très haut débit) alors qu'il faut penser à la norme de demain...
Pour les connexion Internet, depuis que ça existe, c'est le débit qui crée l'usage !
[message édité par zito le 05/05/2012 à 14:22 ]
Inscrit le 16/09/2011
33 messages publiés
c'est pas faux mais bon, pour surfer en toute rapidité une offre 2Mb suffit largement. Ensuite, ce sont pour les besoins du cloud que plus de débit est souhaitable, mais si t'as 20Mb réels, tu peux largement regarder un film en full hd en streaming, et ça, la VDSL2 te l'apporte puisuq'elle supporte jusqu'à 100Mb.

Honnêtement, à la fac, où je pouvais parfois télécharger des films de 1Go en 5mn, ce qui nous fait du 3Mo/s (donc 24Mb) c'est largement trop et tu ne fais pas la différence sauf quand tu fais du P2P ou que tu télécharges un gros fichier, mais en soi, que je mette 5 ou 20mn, who cares ?

Alors oui la fibre c'est super, mais au vu des sommes à investir, est-ce que l'apport en vaut vraiment la peine ?
Inscrit le 09/12/2003
590 messages publiés
Tu penses vraiment qu'il faudrait investir un peu moins dans une solution qui serait caduque beaucoup plus vite ?

L'usage du foyer lambda, à moyen terme, c'est du multi-streaming de video 4k pour que dans un même foyer chacun puisse regarder quelque chose de différent... Plus une utilisation intensive du cloud avec des fichiers dont la taille augmente de manière quasi-exponentielle...
Inscrit le 17/03/2008
2739 messages publiés
@L-observateur:
Certes, en radio, cuivre, ... il y a moyen de faire moins cher que la FTTH.
Seulement dans 10 ans, quand on en sera revenu au même point, le FTTH sera bien obligé. Mais on aura perdu 10 ans, et pas mal d'argent.

@Sabinou: Le câble n'est pas une bonne solution pour économiser:
Le câble coaxial n'est pas moins cher, au contraire, pour une nouvelle installation (Très peu de villes sont câblées, et aucune zone peu dense). Il est pas contre moins cher à poser, surtout parce que n'importe quel électricien peux le faire et qu'il n'y a pas besoin d'outils spécifiques.
Et 90% du coût de la fibre ne vient pas de l'entrée dans les maisons, mais plutôt du génie civil dans les rues. Mais pour ça Numéricable tire aussi des fibres dans les rues, donc a strictement les mêmes coûts. Autrement dis, même si on économisait par rapport à la pure FTTH, tu ne gagnerais sur le câble que sur les 10% de la terminaison.
Et dans 20 ans, lorsque même 100Mbps sera pas assez au domicile, il faudra quand même passer au FTTH.

Oublie pas qu'en 2002, c'était de l'ADSL-1, avec 8Mb maxi et la plupart des gens avaient plutôt 1Mb...

Sinon, bon courage avec la limitation des 5 connections TCP simultanées sur la FTTH Orange..... (Je comprends ton choix, j'aurais fait le même mais simplement, pour moi, un VPN me parait indispensable, en sus).

Pour info, en FTTH Orange donc GPON, le débit est aussi partagé: La technologie est strictement la même que sur le câble numéricable actuel.
( http://lafibre.info/...ftth-mars-2012/ )
Par contre, l'avantage, c'est que à long terme, en changeant de technologie aux 2 bouts et sur les coupleurs (exemple en WDM), Orange pourra simplement upgrader son infrastructure là ou Numéricable devra consentir des investissement colossaux pour ce faire.

@buzut
Le VDSL n'apporte un avantage que pour les gens situés à moins de 1km du NRA. Sinon, les caractéristiques sont strictement égales à l'ADSL2+, sauf que les équipements coûtent plus cher.
Fait le test sur degrouptest, tu verras si t'y gagne quoique ce soit.

Les pays qui ont déployé le VDSL sont aussi ceux qui ont des lignes en moyennent plus courtes qu'en France, principalement dû à l'organisation territoriale (Ex: Belgique).
Dans les pays avec une organisation territoriale des lignes similaire on n'en trouve pas (Angleterre, en particulier).
Autrement dis, pour en bénéficier, il faudrais grandement multiplier les NRA. Or justement, le but de tous les opérateurs c'est de diminuer le nombre de ces NRA, quitte à les faire devenir plus gros. C'est l'un des avantages de la fibre, qui passe sans problème 20 ou 30km sans pertes, en plus d'y gagner en débit.

Plus globalement, on a le choix entre faire du bricolage tout de suite autour de la paire de cuivre (NRA-ZO, relais radios, VDSL) ou bien se faire mal un bon coup, poser du FTTH, et être tranquille pour 50, 60 ans sur l'infrastructure (seul les terminaisons des lignes pourront - et devront - être mises à jour).
Car la seule chose dont la fibre a peur c'est le coup de pelleteuse. Tout le reste (eau, en particulier) lui est insensible, une fois posée.


C'est pour ça qu'a mon sens, dans les campagnes surtout, la pose de la fibre devrait être consentie. Surtout qu'il y a des moyens assez facile de baisser la facture publique:

* 1) Au lieu de s'agenouiller et de prier devant les FAI pour qu'ils consentent, dans leur grande mansuétude, a venir fibrer/câbler/antenne nos demeures, il faut qu'on fasse l'inverse: Que ce soit aux particulier de tirer les câbles, en s'organisant en petits groupes, jusqu'à un "point de concentration", par exemple au coeur du village ou un point précis d'une petit ville (*). C'est d'ailleurs le modèle choisi par les pays les plus fibrés (les pays nordiques)
Un point important, c'est que la responsabilité technique des FAI s'arrêtent au niveau de ce point et non jusqu'à la maison.
Ce "dernier kilomètre" pourra être fait de plusieurs façon en fonction du terrain, de la topologie des lieux, du fric que les habitants sont prêt à y mettre, de l'aide que voudra y mettre la mairie (tant en argent qu'en facilitation du projet).

Un point crucial c'est que, au niveau de ce point central:
a) *chaque* abonné devra être collecté sur une fibre optique unique & séparée. Même si en fait l'accès réel se fait en réseau radio sur ethernet (un convertisseur coûte à peine 20€)
B) L'accès à ce local (clé) devra être géré par la mairie ou, à défaut, par le collectif d'habitants. PAS par les opérateurs, qui y auront accès en demandant la clé, comme tout le monde.
c) Toute intervention devra être dûment documentée, sur un système d'information a mettre en place si possible à un niveau administratif plus élevé (Mais ce SI pourrait être un simple wiki amélioré - l'important étant que la documentation soit accessible à tous les intervenants)

* 2) Le problème de la collecte (cad relier le centre du village à un (ou plusieurs) réseaux importants départementaux pour assurer la connectivité à Internet) est crucial, et aussi l'un des problèmes majeurs aujourd'hui.
Il n'y a pas une solution unique à ce problème, mais des pistes:
* Pour les zones vraiment paumées, on peux utiliser, temporairement, des réseaux radio directionnels (c'est déjà beaucoup le cas pour la téléphonie mobile)
* Il faut immédiatement prévoir d'enterrer des fibres lors des travaux de voirie. Pas seulement des fourreaux, mais aussi des fibres immédiatement: Sur le long terme, c'est ainsi qu'on reliera les ptit villages.
* Dans l'intervalle, l'option de l'aérien reste valable, c'est d'ailleurs utilisé par France Télécom pour les NRA-ZO dans les départements ruraux. C'est rapide, pas cher, et malheureusement pas très pérenne (quoiqu'on peux choisir des fibres aériennes qui peuvent ensuite être mises en fourreaux.


Le 1) et le 2) devraient être fait simultanément. L'important c'est d'établir une solution d'accès au réseau Internet, même imparfaite, quitte à prévoir une amélioration à l'occasion d'autres travaux.

De cette façon, le coût de pose baisserait drastiquement, largement en dessous de 21 milliard d'euros. N'oublions pas que le coût annuel de l'entretien du réseau routier est de 60 milliard d'euros pour le seul réseau public (200 milliard en comptant les autoroutes, mais ces dernières s'usent beaucoup plus vite)

Là, les 21 milliard sont calculé en regardant combien la pose d'un km de fibre et chaque logement coûte à Paris, et en multipliant par le kilométrage en zone rurale..... :-)







(*) Plus difficile dans les villes importantes dû aux règles d'urbanisme & de sécurité
Inscrit le 17/03/2008
2739 messages publiés
buzut, le 05/05/2012 - 14:33
c'est pas faux mais bon, pour surfer en toute rapidité une offre 2Mb suffit largement. Ensuite, ce sont pour les besoins du cloud que plus de débit est souhaitable, mais si t'as 20Mb réels, tu peux largement regarder un film en full hd en streaming, et ça, la VDSL2 te l'apporte puisuq'elle supporte jusqu'à 100Mb.

Honnêtement, à la fac, où je pouvais parfois télécharger des films de 1Go en 5mn, ce qui nous fait du 3Mo/s (donc 24Mb) c'est largement trop et tu ne fais pas la différence sauf quand tu fais du P2P ou que tu télécharges un gros fichier, mais en soi, que je mette 5 ou 20mn, who cares ?

Alors oui la fibre c'est super, mais au vu des sommes à investir, est-ce que l'apport en vaut vraiment la peine ?


L'intérêt majeur de la fibre ça n'est absolument pas la vitesse.
(D'ailleurs Orange le montre bien, en pratique leurs connections fibre dépasse pas trop les 20Mbps/9Mbps).
C'est le fait que, *si c'est bien fait*, c'est une nouvelle infrastructure neutre pour supporter plusieurs services (y compris des services dont on a pas idée aujourd'hui), dans un environnement administratif qui met en avant le multi-opérateur, l'indépendance vis à vis de la distance de la ligne (contrairement au cuivre) et le fait que l'opérateur historique n'aurais plus la main-mise (et la rente) sur le réseau physique.

Aujourd'hui, on peux prendre l'ADSL chez n'importe quel opérateur. Mais SI france télécom décide de ne PAS tirer de câble de cuivre jusqu'à un lotissement (cas que j'ai encore vu récemment), il n'y a *rien* à faire: Ni SFR, ni Free, ni même la collectivité locale n'a le droit de le faire à la place de FT.

Pour moi, l'important dans la pose de la fibre c'est ça: Que l'état reprenne la main sur SON infrastructure (quitte à la déléguer à un opérateur privé - tant qu'on peux remettre le marché en jeu c'est encore rattrapable).

Bien sur, les opérateurs nationaux sont contre ce que je viens de dire et font tout ce qui est en leur pouvoir pour freiner ce déploiement, c'est (en partie) pour ça que la pose de FTTH avance si lentement en France.
Inscrit le 16/09/2011
33 messages publiés
@obcd
ok avec de tels éclaircicements, je dis alors amen à la fibre


Par contre au niveau de la neutralité, là je suis pas bien ? Quel est le rapport avec la fibre ? Si orange a envie de brider youtube pour favoriser dailymotion, fibre ou pas fibre ça change rien si ?
Inscrit le 17/03/2008
2739 messages publiés
@buzut : Avec la fibre, l'équivalent du dégroupage total est *obligatoire*, au niveau physique (Réglementations ARCEP).
Donc Orange peux même pas "voir" le trafic qui passe sur la fibre si t'est pas chez Orange.

C'est également le cas en ADSL, à condition que France Télécom rende éligible le NRA au dégroupage total. Or, ça n'est pas le cas partout, et plus particulièrement pas en zone rurale (NRA-ZO/NRA-HD).
Dans ces cas-là, les autres opérateurs doivent acheter non pas le "support cuivre" à FT, mais le trafic . C'est transparent pour toi, sauf que dans ce cas Orange peux voir passer (et, éventuellement, ralentir ou privilégier ses propres abonnés) sur ses équipements.

En fibre, c'est complètement interdit.
Et de plus, la technologie ne l'incite pas: Le fait que les fibres peuvent faire 10,20, 40Km de long fait que FT va tenter de faire de très gros NRO, pour en réduire le nombre et donc le coût de maintenance.
Or, plus le NRO est gros, plus les opérateurs tiers ont intérêt à le dégrouper, et surtout à venir dessus.



Néanmoins j'aime pas trop cette solution. Car dans cette hypothèse, les NRO appartiennent encore à France Télécom, qui en profite pour mettre des barrières à l'entrée, excluant ainsi de fait les FAI plus petits.
Ainsi, dans les NRA actuellement il ya des limitations du genre: Un FAI peux pas venir dégrouper un NRA si il ne fait pas au moins 50.000 euros de CA annuel...
Certaines choses sont régulées par l'ARCEP, mais d'autres non. Et c'est sur ces dernières prestation, en monopole local, que FT maintient son influence.

Je préfère de très loin avoir un NRO en "terrain neutre" , géré par la collectivité publique, pour favoriser la concurrence, et que FT soit un simple FAI parmis d'autre dans ce NRO. C'est par exemple ce qui a été fait à Chevry-Cossigny.
( https://www.facebook.com/ftthchevry )
Inscrit le 29/09/2008
761 messages publiés
buzut, le 05/05/2012 - 14:33
c'est pas faux mais bon, pour surfer en toute rapidité une offre 2Mb suffit largement. Ensuite, ce sont pour les besoins du cloud que plus de débit est souhaitable, mais si t'as 20Mb réels, tu peux largement regarder un film en full hd en streaming, et ça, la VDSL2 te l'apporte puisuq'elle supporte jusqu'à 100Mb.

Honnêtement, à la fac, où je pouvais parfois télécharger des films de 1Go en 5mn, ce qui nous fait du 3Mo/s (donc 24Mb) c'est largement trop et tu ne fais pas la différence sauf quand tu fais du P2P ou que tu télécharges un gros fichier, mais en soi, que je mette 5 ou 20mn, who cares ?

Alors oui la fibre c'est super, mais au vu des sommes à investir, est-ce que l'apport en vaut vraiment la peine ?


oui car comme deja dit, le vdsl repose sur la paire de cuivre, et c'est la son principal defaut,l'affaiblissement.

comme pour l'adsl,faudra des "repartiteurs",et la campagne, comme pour l'adsl,se plaindra des debits,etc,etc....on va tourner en rond

et surtout tu ne sais pas de quoi sera fait l'avenir,on va en faire passer de plus en plus sur la ligne,peut etre de la HD 3D multicanaux bipolarisé a canon variable hydraulique multispires......la visio full HD temps reel,star trek,star wars,faut qu'on voit grand faut lacher les cables du telephone installés y'a 40 ans

donc oui le debit est tres important.....
Inscrit le 16/09/2011
33 messages publiés
obcd, le 05/05/2012 - 19:36
@buzut : Avec la fibre, l'équivalent du dégroupage total est *obligatoire*, au niveau physique (Réglementations ARCEP).
Donc Orange peux même pas "voir" le trafic qui passe sur la fibre si t'est pas chez Orange.

C'est également le cas en ADSL, à condition que France Télécom rende éligible le NRA au dégroupage total. Or, ça n'est pas le cas partout, et plus particulièrement pas en zone rurale (NRA-ZO/NRA-HD).
Dans ces cas-là, les autres opérateurs doivent acheter non pas le "support cuivre" à FT, mais le trafic . C'est transparent pour toi, sauf que dans ce cas Orange peux voir passer (et, éventuellement, ralentir ou privilégier ses propres abonnés) sur ses équipements.

En fibre, c'est complètement interdit.
Et de plus, la technologie ne l'incite pas: Le fait que les fibres peuvent faire 10,20, 40Km de long fait que FT va tenter de faire de très gros NRO, pour en réduire le nombre et donc le coût de maintenance.
Or, plus le NRO est gros, plus les opérateurs tiers ont intérêt à le dégrouper, et surtout à venir dessus.



Néanmoins j'aime pas trop cette solution. Car dans cette hypothèse, les NRO appartiennent encore à France Télécom, qui en profite pour mettre des barrières à l'entrée, excluant ainsi de fait les FAI plus petits.
Ainsi, dans les NRA actuellement il ya des limitations du genre: Un FAI peux pas venir dégrouper un NRA si il ne fait pas au moins 50.000 euros de CA annuel...
Certaines choses sont régulées par l'ARCEP, mais d'autres non. Et c'est sur ces dernières prestation, en monopole local, que FT maintient son influence.

Je préfère de très loin avoir un NRO en "terrain neutre" , géré par la collectivité publique, pour favoriser la concurrence, et que FT soit un simple FAI parmis d'autre dans ce NRO. C'est par exemple ce qui a été fait à Chevry-Cossigny.
( https://www.facebook.com/ftthchevry )

oui, neutralité vis à vis d'Orange, puisqu'il n'est plus prestataire de service pour les autres FAI. Enfin ça résoudra pas le problème d'atteinte à la neutralité pour des questions de transit "trop chers" cf youtube avec Free aussi, qui pourtant n'a pas de solution maison à fourguer. Juste que la note à Cogent est trop salée.
Merci des éclaircissements
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Mai 2012
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10