La presse chinoise indique qu'un nouveau règlement interdit aux usines chinoises d'embarquer des applications Google ou d'apposer le logo de la firme américaine sur les mobiles qu'elles produisent.

Selon le China Times, qui ne livre ni détail ni explications, les autorités chinoises auraient décidé de bannir Google de tous les produits mobiles fabriqués dans le pays. « Le Ministère de l’Industrie et des Technologies de l’Information a banni les applications et les logos Google sur les nouveaux appareils mobiles fabriqués (y compris les téléphones mobiles et les PDA) », indique le journal chinois.

Il précise que la réglementation entrait en vigueur dès le jeudi 3 mai, et qu’elle vise spécifiquement l’intégration de Google Search, Google Bookmarks et le navigateur Chrome. « Les fabricants qui n’obéissent pas aux nouvelles réglementations n’auront pas l’autorisation administrative« , note le China Times.

A ce stade, et faute de source plus précise, nous ne savons pas encore si la mesure vise exclusivement les mobiles destinés au marché chinois (ce qui paraît le plus vraisemblable), ou l’ensemble des mobiles fabriqués en Chine. Y compris, donc, les téléphones sous Android destinés à l’exportation vers l’Europe ou les Etats-Unis.

Les relations entre Google et la Chine se sont considérablement tendues depuis de nombreux mois, le moteur de recherche n’acceptant pas de filtrer son moteur de recherche pour gêner la découverte de certaines informations. Début 2010, Google avait menacé de quitter la Chine, et redirigé son moteur de recherche vers sa version honk-kongaise, non sujette à la censure. L’an dernier, la firme américaine avait accusé la Chine d’avoir commandité des actes de piratage.

Dans une interview accordée le mois dernier au Guardian, le co-fondateur de Google Sergey Brin a une nouvelle fois accusé la Chine de vouloir censurer et restreindre les libertés sur Internet.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés