Dailymotion et Flattr ont conclu un partenariat afin de permettre aux internautes appréciant les contenus des membres du programme MotionMaker de pouvoir les rémunérer.

Dévoilé en 2010 par l’ancien porte-parole de The Pirate Bay, Flattr est un système de micro-paiement dont le principe consiste à permettre à ceux qui le désirent de remercier les auteurs des contenus qu’ils ont apprécié sur Internet. Pour cela, chaque utilisateur dépose une somme d’argent sur son compte Flattr et peut ensuite faire un don plus ou moins important aux créateurs affiliés au système de micro-paiement.

Flattr se veut aussi souple possible. Le montant de la somme à verser sur le compte Flattr est libre et l’utilisateur peut ensuite faire ses dons comme il l’entend. Si celui-ci place 10 euros sur son compte et clique sur 10 contenus différents, la somme sera divisée en dix. Chaque contenu recevra 1 euro (ou plus exactement 90 centimes d’euros, dans la mesure où Flattr prend une commission de 10 % sur chaque versement).

Grâce à un bouton qui fait office de compteur, chaque membre de Flattr signale les contenus qui l’ont intéressé au fil de sa navigation. Une fois le bouton cliqué, la somme qu’il a décidé d’entrer se répartit ensuite automatiquement entre les auteurs de chacun des différents contenus qui ont reçu un clic de la part de cet utilisateur. D’une certaine façon, cette solution se rapproche de l’idée de mécénat global.

De nombreux projets cherchent à se financer ainsi. C’est le cas de nombreux organismes de bienfaisance, de créateurs et d’artistes mais aussi de sites d’actualité. Dans certains cas, il s’agit de diversifier ses sources de revenus pour éviter l’asphyxie financière. C’est le cas de Wikileaks. Dans d’autres, c’est pour limiter la diffusion de contenus publicitaires. C’est notre cas.

Dans un communiqué, Flattr annonce l’arrivée de son compteur sur Dailymotion. Il s’agit d’un ralliement de poids pour le système de micro-paiement, puisque la plate-forme vidéo française est la deuxième plus fréquentée au monde, derrière YouTube. Chaque mois, le site brasse en effet 1,5 milliard de vidéos vues, accueille 100 millions de visiteurs uniques et réceptionne des centaines de milliers de nouvelles vidéos.

Le programme Flattr ne sera toutefois pas ouvert à n’importe qui. Afin que celui-ci profite vraiment aux créatifs, Dailymotion va le réserver aux membres de son programme MotionMaker. Ce programme est destiné aux acteurs, musiciens, monteurs, testeurs de jeux vidéo, cinéastes, humoristes, etc, et offre de nombreux avantage.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos