Grâce aux quatre millions de Freebox déployées partout en France, Free a activé son réseau communautaire FreeWifi Secure et le protocole EAP-SIM, qui permet aux abonnés mobiles d'utiliser le WiFi de n'importe quel freenaute plutôt que la 3G, sans même s'en rendre compte. De quoi améliorer considérablement la qualité du réseau, surtout en ville.

Mise à jour : SFR nous a contacté pour nous préciser que contrairement à ce qu’il affirme dans son communiqué, Free n’est pas le premier à déployer l’EAP-SIM en France. SFR l’a déjà déployé sous l’appellation « autoconnect Wifi », et affirme avoir été à l’origine des travaux d’adaptation des systèmes d’exploitation d’Apple (iOS 5) et de BlackBerry, nécessaires au fonctionnement du protocole. Free n’aurait fait que profiter du travail réalisé en amont, nous explique l’opérateur concurrent.

Par ailleurs, contrairement à ce que nous indiquions, les appels ne sont pas concernés par l’EAP-SIM, qui est utilisé pour les données et non pour les communications vocales.

Free indique ce jeudi matin le lancement de son réseau mobile communautaire FreeWifi Secure, qui permet aux abonnés à Free Mobile d’utiliser automatiquement les hotspots WiFi constitués par le réseau des Freebox pour leurs appels téléphoniques. Plutôt que de passer par les antennes-relais d’Orange dans les zones qui ne sont pas couvertes par les antennes de Free pour la 3G, les abonnés qui disposent de mobiles compatibles utiliseront le réseau WiFi des Freebox situées dans les environs.

« Ce service, qui repose sur le protocole d’authentification EAP-SIM, est entièrement sécurisé : chaque abonné se connecte automatiquement au réseau WiFi communautaire par une adresse IP qui lui est dédiée« , précise Free. « La connexion au réseau communautaire ne nécessite aucune saisie d’identifiant, l’authentification se faisant avec la carte SIM« .

Avantage supplémentaire : toutes les données consommées via les Freebox à travers le réseau Wifi Secure ne sont pas décomptées du fair use de 3 Go imposé sur le forfait 3G.

Actuellement, les iPhone sous iOS 5 sont compatibles EAP-SIM, et il faut l’activer pour ceux restés sous iOS 4.3. Les Blackberry sont également compatibles d’office. En revanche, pour les Android, il faut vérifier au cas par cas.

Pour vérifier si votre smartphone Android est compatible EAP-SIM, il faut vous rendre dans les paramètres, menu « sans fil et réseaux« , activer le WiFi si ça n’est pas déjà fait, et ouvrir le menu « Paramètres Wi-Fi ». Il faut alors faire comme si l’on souhaitait « ajouter un réseau Wifi » manuellement. Sélectionnez alors 802.1x EAP comme type de sécurité, puis vérifiez que vous avez la méthode « SIM » dans le menu déroulant « méthode EAP ». Si ça n’est pas le cas, c’est que votre mobile n’est pas compatible. Dans notre exemple ci-dessous, avec un Samsung Galaxy S2, ça n’est pas le cas (ceux vendus par Free le sont, grâce à une ROM modifiée spécialement).

Vous pouvez en discuter et échanger vos astuces pour activer l’EAP-SIM sur notre forum téléphonie mobile.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés