LG et Samsung estiment que l'avenir des smartphones passera par la technologie 3D. Si l'affichage en relief stéréoscopique sur les téléphones est encore assez rare, les deux industriels sont confiants : l'amélioration régulière des performances des mobiles devrait accélérer son développement et généraliser son adoption auprès du public.

L’affichage en relief est encore loin d’avoir envahi notre quotidien. Alors qu’elle est désormais courante dans les salles de cinéma, cette technique de projection en relief stéréoscopique peine à se généraliser sur les autres écrans. Certes, il existe bien des contre-exemples, comme la Nintendo 3DS et quelques téléviseurs, mais le raz-de-marée annoncé ne s’est toujours pas produit.

Les industriels sud-coréens se veulent toutefois confiants. Interrogés par CNET, des représentants de LG et Samsung estiment que l’affichage 3D n’en est qu’à ses premiers pas. Et si cette technologie est encore assez rare dans l’univers des smartphones, celle-ci devrait s’imposer dans les années à venir grâce à l’amélioration régulière de leurs performances.

Pour appuyer leurs propos, LG et Samsung ont esquissé quelques usages potentiels. Les téléphones pourront par exemple prendre des photos enrichies et laisser le soin à l’utilisateur d’opter pour un affichage en 2D ou en 3D. Idem pour les vidéos. L’affichage en relief doit aussi apporter une expérience nouvelle à l’utilisateur, avec une immersion plus importante au sein de jeux ou d’applications.

À l’heure actuelle, quelques smartphones supportent déjà la projection d’images en relief stéréoscopique. C’est le cas du LG Optimus 3D mais aussi du japonais Sharp. Ces appareils s’appuient sur la technologie auto-stéréoscopique, qui permet de percevoir l’effet de relief sans savoir recours à des lunettes spéciales. C’est la même technique qui est employée sur la Nintendo 3DS.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés