La fondation Mozilla fait un pas pragmatique vers le format vidéo propriétaire H.264. L'O.S. mobile Boot To Gecko devrait bientôt supporter les vidéos encodées avec le H.264, bien que la fondation soutient officiellement le format vidéo libre WebM. L'idée, proposée par un développeur est en tout cas soutenue par les principaux responsables de Mozilla.

Le pragmatisme est en train de l’emporter sur l’idéologie. Opposée depuis toujours au format vidéo H.264, qui est propriétaire et soumis à redevances, la fondation Mozilla a récemment fait une entorse à sa philosophie en abordant publiquement l’enjeu de son support dans son système d’exploitation mobile, Boot To Gecko. À l’origine, celui-ci ne devait reposer que sur des formats standards ouverts.

En clair, Boot To Gecko aurait dû privilégier WebM pour la vidéo. Ce format ouvert est soutenu par Google et Opera et regroupe les technologies ouvertes et libres que sont VP8, Ogg Vorbis et Matroska. Néanmoins conscient que la guerre des standards peut tourner en sa défaveur, Mozilla s’est ménagé une porte de sortie en évoquant une possible intégration du format vidéo H.264.

Une porte de sortie que s’est finalement résignée à prendre la fondation Mozilla. Dans une discussion survenue il y a une dizaine de jours entre développeurs, il a été annoncé que la plate-forme va pouvoir gérer les vidéos encodées avec un format propriétaire. « Nous allons supporter tous les formats audio / vidéo qui sont gérés par les décodeurs présents dans le système, dont le H.264 et le MP3« .

Pourquoi ? Parce « qu’il n’y a vraiment aucune raison d’empêcher nos utilisateurs d’employer les décodeurs du système déjà en place« . En conséquence, « nous ne filtrerons aucun format« . Et le programmeur, Andreas Gal, d’assurer que cette décision ne modifie en rien le positionnement idéologique de Mozilla, l’essentiel étant de préserver l’expérience de l’usager avant tout.

« Nous continuerons de soutenir et de promouvoir les formats ouverts, mais lorsque des codecs existants déjà installés et licenciés sont présents sur les dispositifs, nous les utiliserons dans le but de fournir aux gens la meilleure expérience possible ». Un avis que partage la grande patronne de Mozilla, Mitchell Baker, dans un billet de blog qui revient sur cette affaire.

La présidente et le directeur technique de Mozilla sont pour

« Il est temps de réévaluer nos priorités. Il est temps de se concentrer sur la livraison de produits que les gens peuvent aimer immédiatement. Il est toujours plus appréciable lorsque nous concevons le produit que nous voulons et que les gens aiment. Il est possible de s’échouer dans l’idée que la seule manière de vivre selon les valeurs de Mozilla serait de livrer le produit que nous pensons que les gens devraient vouloir ».

Car le H.264 est un format vidéo très répandu. Refuser de prendre en compte cet état de fait est un risque important pour Mozilla, car l’agacement des usagers prendra assurément le pas sur des considérations idéologiques. Pour la plupart des utilisateurs, le débat sur le libre et le propriétaire leur est étranger. Ce qu’ils veulent, c’est accéder au contenu.

Si Mozilla s’entête dans cette voie, la fondation risque surtout de réduire l’attrait de Boot To Gecko. Comment donner envie aux usagers d’utiliser cet O.S. mobile s’il s’avère incapable d’accéder à certains formats ? Pour le responsable technique de la fondation, Brendan Eich, mieux vaut perdre une bataille sur ce terrain qu’être défait globalement dans la guerre du mobile.

« Perdre une bataille est une expérience difficile. […] Mais nous devons l’encaisser si nous voulons que nos initiatives dans le mobile soient couronnées de succès. Echouer dans le mobile est trop susceptible de pousser Mozilla au déclin et à l’insignifiance. Donc je suis totalement en faveur de la position d’Andreas« , a-t-il écrit dans un long billet.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés