Ubifrance accompagne les PME françaises dans leur développement à l'international. Il gère le pavillon France du salon, le plus grand pavillon national de l'événement. Pour Eric Morand, en charge des nouvelles technologies pour Ubifrance, les entreprises françaises "ont un coup à jouer" dans la mobilité.

Lorsque l’on parle de mobilité, ce sont les entreprises asiatiques et américaines qui viennent en premier à l’esprit. Pourtant, les firmes françaises ne sont pas en reste. Au Mobile World Congress de Barcelone (MWC), c’est d’ailleurs la France qui dispose du plus grand pavillon national.

Si ces entreprises ne fabriquent pas de smartphones ou de tablettes, à l’exception d’Archos, elles proposent néanmoins de nombreux services dédiés à la mobilité : très haut débit mobile, applications, streaming vidéo, jeux ou business sur mobile….

Ubifrance, dont la mission est d’aider les PME françaises à se développer à l’international, gère ce pavillon pour mettre en avant les services des entreprises du pays. « Le réseau Ubifrance leur a organisé des rendez-vous avec des opérateurs d’autres pays. L’objectif c’est de mettre les entreprises en situation, de leur présenter un maximum d’interlocuteurs pour leur permettre de se développer dans le monde entier« , nous explique Eric Morand.

« La France a un coup à jouer sur les contenus différentiants« , ajoute le chef du pôle nouvelles technologies, innovations et services d’Ubifrance. « La créativité française est reconnue dans le monde« .

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos