Aucun secret industriel ne semble avoir été compromis, sauf à ce que les données diffusées aient pu être exploitées avant que Foxconn réagisse. L'entreprise chinoise, qui fait office d'usine pour de nombreux industriels occidentaux dont Apple, Microsoft, Intel ou IBM, s'est faite hacker son intranet. Des mots de passe et des données bancaires ont notamment été diffusées.

Un groupe de hackers baptisé Swagg Security (@SwaggSec) a réussi à entrer sur les serveurs de l’entreprise chinoise Foxconn, bien connue pour être notamment l’assembleur principal des produits Apple. Il a alors publié sur The Pirate Bay une archive de 6 Mo, qui contient des noms et mots de passe permettant d’accéder aux serveurs mails de l’entreprise, ou la liste des clients de l’usine avec certaines informations bancaires.

L’un des documents de l’archive affirme que Swagg Security a pu se logger sur l’interface de commande de Foxconn, « protégée » par les identifiants admin / password1 (sic), et passer de fausses commandes au nom d’Apple, Dell, Microsoft, IBM et Intel. C’est alors que Foxconn se serait aperçu de l’intrusion et aurait coupé l’accès à ses serveurs.

Dans le message qui accompagne les documents, Swagg Security explique qu’il a hacké le constructeur chinois par simple plaisir. « Même si nous sommes très déçus des conditions (de travail) de Foxconn, nous ne hackons pas une entreprise pour une telle raison, et même si nous sommes très intéressés par l’existence d’un iPhone 5, nous ne hackons pas pour cette raison« , assure-t-il. « Nous hackons pour le cyberespace qui partage certains points de vue et des philosophies en commun. Nous apprécions d’exposer des gouvernements et des corporations, mais la raison la plus fondamentale, c’est l’hilarité qui s’ensuit quand nous compromettons et détruisons une infrastructure« . Un discours très proche de celui de LulzSec.

Il explique aussi que « Foxconn avait bien un pare-feu« , mais que « nous avons pu le contourner presque parfaitement« . « Avec plusieurs techniques de hacking employées, et deux jours de temps, nous avons pu réaliser un dump de presque tout ce qui a de l’importance« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés