Les réservations pour les domaines en .xxx sont désormais ouvertes à tous. ICM Registry a lancé depuis mardi la procédure permettant à chacun d'acquérir, s'il le souhaite, une adresse dont l'extension a été prévue pour l'industrie pornographique.

La carrière du domaine de premier niveau destiné aux sites pornographiques va pouvoir commencer. Le registre en charge du .xxx, ICM Registry, a levé mardi les dernières restrictions mises en place pour filtrer les réservations des noms de domaine en .xxx. Désormais, chacun peut obtenir une adresse de ce type sur le principe du premier arrivé, premier servi.

Pour réussir le lancement de ce nouveau domaine sur le marché, ICM Registry a opté pour un lancement progressif. Le registre américain a en effet mis en place une procédure depuis le 7 septembre qui permet aux entreprises, aux marques et aux professionnels de l’industrie pornographique de réserver en priorité certains noms de domaine, afin d’éviter le cybersquattage.

Les marques déposées et les sociétés avaient jusqu’au 28 octobre pour réserver un domaine en .xxx. L’industrie pour adultes a eu également la possibilité d’acheter en avance des noms de domaine entre le 8 et le 25 novembre. Pour faciliter la compréhension du processus de réservation, un graphique a été mis à disposition par ICM Registry.

Dans ces conditions, les « meilleures adresses » sont a priori déjà indisponibles. Ceux qui souhaiteront acquérir un nom de domaine pour adultes facilement compréhensible et mémorisable devront parfois faire preuve d’imagination. D’après ICM Registry, plus de 600 000 demandes de réservation ont été enregistrées au début du mois de septembre.

La création du .xxx n’a pas été un parcours de santé pour le registre américain. Après plusieurs années de procédure, le feu vert de l’ICANN a finalement été obtenu le 18 mars. Le vote des membres de la société en charge de l’attribution et de la réglementation des noms de domaine dans le monde entier a été particulièrement serré.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés