Lundi soir, nous rapportions que la Licra a dénoncé lors d’un colloque une explosion du nombre de propos racistes et antisémites dont elle est avertie, qui sont diffusés sur Internet. Nous rappelions à cette occasion que si le nombre de signalements aux FAI avait effectivement explosé en 2010, le nombre de contenus réellement qualifiés de racistes ou xénophobes avait au contraire diminué. Et que même un rapport commandé par François Fillon avait conclu que l’ampleur du phénomène était « difficile à évaluer dans sa volumétrie exacte« .

Aujourd’hui, la Licra poursuit avec une campagne vidéo réalisée par Publicis, qui montre des néonazis se servant anonymement d’Internet pour véhiculer leur haine :

« Le nombre de contenus racistes pour lesquels la LICRA est sollicitée par les internautes augmente de manière exponentielle d’une année sur l’autre. Insidieusement, Internet est devenu l’arme de propagande n°1 des mouvements racistes et intégristes mais aussi l’exutoire des ressentiments haineux d’une partie de la population. Devant la difficulté à harmoniser les différentes législations en vigueur au niveau mondial pour lutter contre les contenus haineux sur la Toile, chaque acteur de l’Internet a désormais le devoir d’agir à son propre niveau, en conscience. Le film se veut un appel à la responsabilité de tous« , dit le communiqué qui accompagne la vidéo.

Il précise que le film sera « diffusé gracieusement sur les chaînes de télévision ».

Rappelons que la Licra a déposé plainte contre Apple pour la diffusion de l’application « Juif ou Pas Juif », ce qui est selon notre analyse juridiquement fondé. En revanche l’association demande que la firme de Cupertino supprime à distance toutes les installations de l’application, ce qui semble une ligne rouge dans l’atteinte aux libertés.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos