Nos confrères de Zeropaid rapportent les conclusions d'une étude menée par CacheLogic, une société américaine spécialisée dans le contrôle des traffics liés au P2P.

CacheLogic a installé chez de nombreux FAI des routeurs capables d’analyser et de réguler les traffics générés par les protocoles des plus gros réseaux P2P (eDonkey, BitTorrent, Gnutella et FastTrack). L’an dernier, la société avait déjà révélé au grand jour la domination de BitTorrent, qui serait aujourd’hui responsable de la plus grande part du traffic sur Internet.

Hier, CacheLogic a publié des données relatives au type de contenus échangés sur les réseaux. En volume, les vidéos dominent largement (61,44 %) face à l’audio (11,34 %). Le reste (27,22 %) se partageant entre les logiciels, jeux-vidéo, images et autres documents. BitTorrent serait également de plus en plus employé dans la distribution de contenus dits « légitimes ».

Mais le plus surprenant, c’est peut-être le succès de l’Ogg Vorbis. Le format open-source concurrent du MP3 représenterait en effet 12,3 % du traffic audio, contre 65 % pour le format le plus populaire. Signe d’une certaine spécificité culturelle, les fichiers .ogg seraient pour la plupart échangés en Asie, via BitTorrent.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés