Sony a profité de l'E3 2011 pour officialiser le nom de sa nouvelle console de portable, PSVita. L'entreprise japonaise a indiqué qu'elle serait vendue en deux versions différentes. Le premier modèle disposera du WiFi tandis que le second aura en plus un accès 3G. Les consoles seront disponibles avant les fêtes de fin d'année, pour un prix entre 249 et 299 euros.

La brochure fuitée sur Internet n’était donc pas un photomontage. Alors que l’E3 2011 a démarré hier aux États-Unis, Sony a confirmé le nom de sa nouvelle console portable : PSVita. L’entreprise a également annoncé au cours de sa conférence de presse que l’appareil sera bel et bien commercialisé avant la fin de l’année. Deux versions de la console seront alors disponibles.

La première version proposera une simple connexion WiFi et sera vendue 249 euros. La seconde supportera en plus la connexion 3G et coûtera 299 euros. Sony s’inspire ici très clairement de l’iPad d’Apple, qui propose aussi plusieurs configurations pour sa tablette tactile. Par ailleurs, l’entreprise nipponne a décidé de concurrencer très fortement la Nintendo 3DS, dont le prix varie entre 219 et 249 euros selon les boutiques.

En plus des accès WiFi et 3G, la PSVita s’appuiera sur un processeur ARM Cortex TM A9 quadricœur, sur deux caméras (en façade et à l’arrière) et sur un écran OLED tactile. La nouvelle console portable de Sony bénéficiera également une compatibilité avec la PlayStation 3. Celle-ci permettra par exemple de débuter une partie sur la PSVita et de la terminer sur la console de salon.

La PSVita vient prendre le relais de la PSP Go, une console portable sortie en 2009 et qui n’a pas connu un succès formidable. Elle avait en effet mis un terme au stockage des jeux vidéo sur support physique (en l’occurrence, l’UMD). Un choix qui avait été fortement critiqué par les revendeurs proposant des jeux neufs et d’occasion dans leurs rayons.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés