Le député à la veste rouge n'est plus. Célèbre pour ses combats aussi atypiques que sincères, Patrick Roy est mort des suites de son cancer du pancréas.

C’est avec beaucoup d’émotion que nous apprenons ce mardi matin la mort du député socialiste Patrick Roy, des suites de son cancer du pancréas. Le député-maire à la veste rouge était pourtant revenu à l’Assemblée au mois de mars dernier, pour livrer de derniers combats pour ses électeurs, après avoir bénéficié d’un traitement expérimental qui lui aura donné quelques semaines de plus à vivre. Mais il n’aura pas été efficace plus longtemps.

« L’Assemblée Nationale perd un parlementaire haut en couleurs qui servait les intérêts de ses convictions avec toute la verve et la passion qui l’habitaient« , a déclaré Patrick Ollier, le ministre des relations avec le Parlement. « Outre ses tenues vives et les décibels puissants du rock métal qu’il aimait tant écouter et défendre, nous retiendrons surtout l’immense leçon de courage et de dignité qu’il nous a donnée lors de son dernier combat face à la maladie« .

Pour beaucoup d’internautes, Patrick Roy restera dans les mémoires comme l’un des plus sincères opposants à la loi Hadopi, qu’il voyait contraire aux intérêts de la musique métal indépendante qu’il défendait jusqu’à en jouer lui-même sur scène.

Son retour à l’Assemblée Nationale avait été l’un des évènements parlementaires les plus émouvants de la 5ème République.


Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés