L'opérateur Bouygues Télécom a déployé son réseau de 700 000 hotspots Wifi en activant un réseau communautaire sur l'ensemble de ses Bbox.

Mise à jour : interrogé par PCInpact, Bouygues Télécom précise que seule une partie des BBox a été activée, en attendant un déploiement intégral dans les prochains jours.

Bouygues Télécom a activé son réseau communautaire Bouygues Télécom Wi-Fi via son réseau de 700 000 boîtiers ADSL Bbox, soudainement transformées en hotspots publics. L’opérateur a opté pour une activation par défaut, les clients qui ne souhaitent pas que leur ligne soit utilisée par des tiers étant obligés de se rendre dans leur Espace Client pour désactiver le service hotspot.

S’ils choisissent de partager leur accès, les abonnés aux offres Bbox, ideo, evasio.2 ou neo.4 pourront se connecter gratuitement aux autres hotspots Bouygues Télécom, en entrant leur identifiant et leur mot de passe. Les sessions sont limitées à 2 heures de connexion, mais peuvent être renouvelées.

« Le dispositif n’a aucune incidence sur la responsabilité en cas de piratage de fichiers tiers puisque l’IP utilisée est différente et conservée (selon les modalités légales) par Bouygues Telecom. Vous ne pourrez donc pas être poursuivi par l’HADOPI pour un téléchargement qui ne serait pas de votre fait par le biais de ce réseau« , prévient Bnews.fr. Bouygues a donc opté pour la même technique que Free, qui attribue une adresse IP différente à l’utilisateur qui se connecte au réseau FreeWiFi sur une Freebox.

En revanche, sauf modification depuis, nous avions vu en 2009 que les utilisateurs du réseau Neuf Wifi de SFR utilisent la même adresse IP que le titulaire de l’accès. « Les protocoles autorisés sur le réseau Neuf WiFi sont limités à du Web (HTTP / HTTPS), du mail et du SIP. Il n’a donc que très peu d’intérêt pour pratiquer le téléchargement illégal« , nous avait alors précisé l’opérateur.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés