France 2 diffuse ce lundi soir un numéro de Complément d'Enquête dédié à "Internet, Wikileaks et les dangers de la transparence". Le sommaire en dit long sur l'angle qui semble être pris.

Mise à jour : Complément d’Enquête a été diffusé lundi soir après l’hommage à l’actrice Annie Girardot. Il peut être regardé en ligne à cette adresse. Laissez-nous vos impressions en commentaire.

Les chaînes de télévision aiment bien entretenir l’idée qu’utiliser Internet est plus dangereux ou risqué que de regarder la télévision. C’est un réflexe conservateur bien compréhensible au regard du dernier baromètre de confiance dans les médias (.pdf) de TNS Sofrès, qui montrait que la crédibilité des sites Internet progresse très rapidement alors que la télévision est de moins en moins perçue comme un média où les faits sont racontés tels qu’ils se sont vraiment passés :

Ce lundi soir, France 2 diffuse à 22H05 un Complément d’Enquête qui promet d’être encore un moment d’anthologie dans le traitement d’Internet par la télévision. C’est en tout cas ce que l’on peut craindre à la lecture du titre (« Internet, Wikileaks, les dangers de la transparence »), et surtout du sommaire que nous commentons en italique :

Assange ou démon ?
Qui est Julian Assange, le fondateur du site internet Wikileaks ? En quelques mois, cet ancien pirate informatique, a divulgué 250 000 documents confidentiels de l’armée ou de la diplomatie américaine.
Faux. Sur les 250 000 câbles détenus par Wikileaks, moins de 1 % a effectivement été divulgué, au compte goutte, et par les journaux partenaires. Wikileaks n’a diffusé les câbles retenus par les rédactions de journalistes professionnels que lors de leur publication sur les sites des différents journaux, ou leur utilisation dans des articles.
La vérité est ailleurs
Ils ne font plus confiance aux médias. Désormais ils s’informent sur Internet, où l’on trouve des sites d’infos indépendants, des débats citoyens, des échanges de vidéos, mais aussi des mensonges et films truqués.
Opposer les médias et Internet est aussi bête qu’opposer les médias au papier ou au tube cathodique. Les médias sont aussi sur Internet. Les sites d’infos indépendants sont aussi des médias. Les mensonges et les films truqués existent aussi à la télévision, mais ils peuvent plus facilement être identifiés et corrigés sur Internet, notamment via les commentaires qui sont désormais légions.
La croisade de Josh Fox
Aux Etats-Unis, Josh Fox n’a pas accepté de voir l’eau de son robinet s’enflammer, et ses voisins tomber malades. Il a filmé son enquête sur le gaz de schiste.
Voilà un reportage qui promet déjà d’être plus intéressant. Lisez à ce sujet l’interview que l’auteur a donnée sur Owni.
Internet : l’arme fatale
Un jeune Auvergnat âgé d’à peine 15 ans, a réussi à pirater le site de Visa pour venger Julian Assange, dont les comptes venaient d’être bloqués.
Le jeune Auvergnat n’a rien piraté du tout. Au mieux, il a facilité le déploiement d’une attaque DDOS, qui est au piratage ce qu’un sitting organisé devant une préfecture est au saccage du bureau du préfet. Voir à ce sujet l’émission Ligne Jaune à laquelle nous avions participé, à propos des Anonymous.

Si vous suivez l’émission ce soir, n’hésitez pas à laisser vos impressions en commentaires.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés