Annoncée l'été dernier, la nouvelle console portable de Nintendo est désormais lancée au Japon. Vendue 25 000 yens (environ 220 euros), elle sera disponible dans un mois en Amérique du Nord et en Europe. Nintendo compte beaucoup sur la Nintendo 3DS, à l'heure où les smartphones proposent des fonctionnalités avancées de jeux vidéo.

Après plusieurs mois d’attente, la carrière de la Nintendo 3DS a finalement débuté. En effet, c’est aujourd’hui que Nintendo lance au Japon sa nouvelle console portable. Dévoilée en juin dernier lors de l’E3 de Los Angeles, la 3DS embarque un écran 16/9ème capable d’afficher des images auto-stéréoscopiques. Autrement dit, la Nintendo 3DS peut afficher des graphismes en relief sans avoir besoin de porter des lunettes actives.

Vendue 25 000 yens (environ 220 euros) au Japon, la Nintendo 3DS arrivera dans un mois en Europe et en Amérique du Nord, le 25 mars. L’effet 3D étant un élément crucial du succès de la console portable, le catalogue de lancement propose d’ores et déjà huit jeux en relief. Parmi eux, nous retrouvons PES 2011, Ridge Racer 3D, Nintendogs + Cats, Samurai Warrior Chronicles ou encore Super Street Fighter IV 3D.

Dans les semaines qui viennent, ce catalogue s’enrichira de nouveaux titres capables de gérer l’affichage en relief. Nintendo en particulier sortira de nombreux jeux pour soutenir sa console, dans la mesure où sa réussite commerciale est liée à la curiosité et à l’attractivité de l’effet 3D. Par ailleurs, le visionnage de films en relief devrait également être possible grâce à des partenariats signés avec des studios de cinéma.

Derrière l’optimisme affiché de Nintendo, l’arrivée de cette console un peu particulière ne se fait pas sans une certaine prudence. Consciente qu’un incident avec la 3D aurait un effet désastreux sur son image de marque, la firme japonaise a déconseillé l’affichage 3D pour les enfants de moins de six ans. Par ailleurs, des pauses toutes les 30 minutes sont recommandées pour ne pas fatiguer la vue.

De plus, la console portable arrive dans un contexte plus difficile. Jusqu’à présent, Nintendo dominait de la tête et des épaules le marché des jeux mobiles. Toutefois, l’émergence des smartphones a amené une concurrence nouvelle et plus difficile à combattre. Certains constructeurs, à l’image de LG Electronics, ont récemment dévoilé des mobiles capables d’afficher de la 3D.

L’année 2011 sera déterminante pour Nintendo. Les smartphones proposent désormais leur propre catalogue de jeux, et la puissance de certains mobiles rivalise largement avec les capacités de la 3DS. Et surtout, la firme japonaise va devoir composer avec son rival de toujours, Sony. Celui-ci a en effet officialisé son PlayStation Phone, le Xperia Play. Sa commercialisation est attendue dans quelques mois.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés