C'est un démarrage honorable pour Microsoft. Six semaines après le lancement de Windows Phone 7, le géant de Redmond affirme que 1,5 million de smartphones embarquent la dernière version de sa plate-forme mobile.

C’est au détour d’un entretien publié aujourd’hui sur son site que Microsoft a dévoilé quelques informations chiffrées sur Windows Phone 7. L’entreprise américaine, qui a lancé sa plate-forme mobile en octobre pour l’Europe et en novembre pour l’Amérique du Nord, affirme que 1,5 million de terminaux équipés de Windows Phone 7 ont été écoulés en six semaines.

Cette annonce met fin temporairement aux inquiétudes gravitant autour du Windows Phone 7. En effet, les entreprises ne sont généralement pas les dernières à communiquer lorsque les ventes d’un produit sont très bonnes. Or, le relatif mutisme de Microsoft sur le Windows Phone 7 laissait penser que la plate-forme mobile ne rencontrait pas le succès espéré.

Achim Berg, le vice-président en charge du Mobile Communications Business chez Microsoft, s’est déclaré satisfait du début de carrière de Windows Phone 7. « Nous savons que nous avons une rude concurrence, et c’est un produit complètement nouveau. Nous sommes dans la compétition – ce n’est pas un sprint, mais nous gagnons du terrain et nous sommes là à long-terme » a-t-il expliqué.

Bien évidemment, la carrière de Windows Phone 7 sera suivie avec attention. Parmi les premiers mobinautes sous Windows Phone 7, une partie était vraisemblablement déjà convaincue par la plate-forme mobile de Microsoft. Il faut désormais voir si WP 7 parviendra à entamer les parts de marché des systèmes d’exploitation concurrents, en particulier l’iOS et Blackberry.

Pour l’instant, la perspective de Microsoft dans le domaine des plates-formes mobiles est clairement négative. Au début de l’année, la part de marché de la firme de Redmond était d’à peine 15 % aux États-Unis. Microsoft va devoir être patient et persuasif pour ramener des consommateurs dans son giron.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés