Alors que les anciennes Livebox ne proposent que le protocole WPA de première génération pour sécuriser l'accès Wifi, l'opérateur estime que le fait de vouloir bénéficier d'une sécurité WPA2 n'est pas un motif suffisant pour échanger gratuitement son modem avec le modèle de nouvelle génération. Il proposera cependant "dans quelques semaines" un échange gratuit vers la Livebox 2.

L’Hadopi, qui oblige les abonnés à sécuriser leur accès à Internet, rend-t-elle inutilement paranoïaque ? Voici l’extrait d’un message que nous avons reçu il y a quelques jours de la part d’un abonné d’Orange, qui possède une Livebox d’ancienne génération :

Suite à une conférence de la DCRI (direction centrale du renseignement intérieur) j’ai appris il n’y a pas longtemps que l’on pouvait augmenter la portée d’une box grâce à une simple boîte de ricoré (ou une boîte de pringles ça marche aussi, le principe ici : http://www.nantes-wireless.org/actu/article.php3?id_article=10, mais il existe d’autres pages où ils donnent une idée de la portée), ce qui fait passer la portée théorique de 50m à plusieurs centaines de mètres voire plusieurs km.
Bref après ça je me suis dit que ma pauvre connexion WPA qui jusque là me suffisait parce que j’étais plutôt isolé, m’a paru bien insuffisante tout d’un coup. Or ma Livebox ne supporte pas le WPA2 qui est finalement la seule protection encore fiable (temps pour cracker une clé WEP : 15min, temps pour cracker du WPA : entre 1 et 7 jours, mais bon comme je ne change pas la clé tous les jours…). J’ai donc appelé Orange pour leur demander de changer de Livebox, puisque je la loue. Ce à quoi Orange m’a répondu que ce n’était pas une raison suffisante pour changer de Livebox… J’ai bien insisté auprès de la hotline d’Orange sur le fait qu’ils étaient censés me fournir les outils pour sécuriser correctement ma ligne vis à vis de la hadopi (bien que je ne sache pas si c’est réellement le cas) mais rien n’y a fait.

Juste pour le fun j’ai ensuite appelé la hotline de la Hadopi pour leur demander ce que je pouvais faire, puisque si ma ligne est piratée c’est moi qui suis responsable, mais comme le fournisseur d’accès ne veut pas me changer ma box je suis coincé… Ils m’ont clairement fait comprendre qu’ils en avaient rien à faire : j’ai l’obligation de sécuriser mon accès même si Orange ne veut pas changer ma box et si je me fais flasher et que ça va jusqu’à la suspension d’abonnement et bien c’est tant pis pour moi, puisque je n’aurai pas tout mis en œuvre pour sécuriser ma ligne (bien que je ne puisse le faire devant le refus du FAI de remédier au problème).

Contacté, Orange nous confirme l’information. « A ce jour effectivement, ce motif n’est pas un motif valable pour bénéficier d’un échange gracieux« , confirme l’opérateur. Mais il estime que « la protection WPA est tout à fait suffisante« , car « aucun acte de piratage n’a été prouvé à ce stade« . Une affirmation étonnante puisque le WPA est craqué depuis longtemps, et une simple recherche sur Google confirme que les méthodes relativement accessibles au grand public ne manquent pas. C’est certes plus long et plus difficile qu’avec une simple clé WEP, mais loin d’être impossible.

Orange nous précise cependant à l’attention des plus méfiants que « notre client peut toujours changer de Livebox moyennant un forfait de 19€ qui couvre les frais d’échange« . Une offre payante en voie de disparition puisque « nous proposerons dans quelques semaines l’échange d’une ancienne Livebox par une Livebox 2 sans condition, sans engagement et sans frais« .

Une bonne nouvelle.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés