Présentée lundi, la nouvelle messagerie de Facebook suscite déjà l'inquiétude chez Sophos. L'éditeur spécialisé en sécurité informatique estime qu'elle accroît les menaces pesant sur les internautes, comme le spam ou l'usurpation d'identité.

Aussitôt annoncée, aussitôt critiquée. Alors que Facebook a présenté lundi la nouvelle version de sa messagerie interne, Sophos a mis en garde les membres du réseau social. Selon la société spécialisée dans la sécurité informatique, l’unification des différents moyens de communication de l’internaute à travers le site communautaire peut accroître le risque potentiel d’une usurpation d’identité.

« Les utilisateurs doivent être conscients que les nouvelles fonctionnalité augmentent le risque d’attaques contre la plate-forme Facebook et rendent plus tentants pour les cybercriminels les comptes personnels » a expliqué un consultant de Sophos, cité par l’AFP. « Les comptes Facebook seront désormais connectés à beaucoup de gens parmi les utilisateurs de réseaux sociaux, ce qui ouvre de nouvelles opportunités pour les auteurs de fraudes à l’identité« .

L’autre risque est évidemment la propagation des courriers indésirables à travers la nouvelle messagerie. Si Facebook assure que les spams seront filtrés en toute discrétion, les 500 millions d’inscrits restent une cible de choix. En effet, les utilisateurs sont plus susceptibles d’ouvrir un message et de suivre les liens contenus dedans si celui-ci est envoyé par un contact connu plutôt que par un obscur prince africain.

Dévoilé par Mark Zuckerberg lui-même, le nouveau système se veut le nouveau hub de la communication des internautes. Facebook Messages veut réunir les différents aspects d’une discussion dans un seul et même endroit. Cela va des courriers électroniques aux messages privés en passant par les SMS et la discussion instantanée.

Avec Messages, Facebook espère inciter les utilisateurs à passer encore plus de temps sur le réseau social, en se rendant toujours plus indispensable. Pour renforcer cet aspect, Facebook proposera en option une adresse dont le suffixe sera @facebook.com.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés