La secrétaire d'Etat à l'Economie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, souhaite voir dès la rentrée prochaine la mise en place de forfaits ADSL à 20 euros. Ces forfaits devront inclure une offre triple-play afin de permettre à des personnes moins dotées financièrement d'avoir accès à ce genre de services (Internet, télévision, téléphonie).

Si les prix de l’ADSL en France sont parmi les plus compétitifs dans l’Union européenne, il n’en demeure pas moins que les foyers français n’ont pas tous les ressources nécessaires pour pouvoir accéder à des abonnements Internet à 30 euros par mois.

Cette question du tarif est intimement liée à la fracture numérique. Si d’autres considérations peuvent rentrer en ligne de compte, comme la couverture effective de l’ADSL sur le territoire, le coût de l’abonnement reste un élément tout à fait déterminant.

C’est pour cette raison que la secrétaire d’Etat à l’Economie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet, a profité d’un déplacement à Bordeaux pour annoncer l’arrivée prochaine d' »un tarif social, autour de 20 euros, pour une offre triple-play (Internet, téléphone et télévision)« .

Lors de ce colloque, NKM a expliqué qu' »il est plus facile aujourd’hui de développer une offre triple play que de sortir une offre Internet seul« , dans des propos rapportés par l’AFP. Cette offre devrait être disponible dès la rentrée prochaine.

Certains opérateurs n’ont cependant pas attendu la décision de NKM pour mettre en place des solutions sociales pour permettre aux foyers les moins dotés de profiter des avantages procurés par Internet. C’est par exemple le cas de Numericable, qui avait annoncé en début d’année un forfait très spécifique pour les personnes les plus démunies.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés