On ne sait pas quoi en penser, alors on vous laisse nous donner votre avis. En avril, le producteur Constantin Films a décidé de demander la suppression des vidéos d’un Hitler fictif, reprises d’une célèbre scène de leur film La Chute. On a déjà beaucoup dit à quel point la décision était un exemple de l’atteinte à la liberté d’expression collective par l’abus d’un droit individuel, et pourquoi c’était une décision sans aucun intérêt économique pour Constantin Films. La Chute aurait été moins connu sans ces extraits, et à tout le moins on peut affirmer qu’il ne serait pas davantage connu et vendu sans eux.

Finalement, la décision de Constantin Films a été salutaire, puisqu’elle a permis d’enrichir encore la créativité des internautes, en incitant par exemple un acteur à rejouer lui-même toute la scène pour offrir une version non censurée par le producteur.

Mais que faut-il penser de l’exploitation d’images d’archives du vrai Hitler, sous-titrées de la même manière que celles de la Chute ? Sont-elles acceptables, voire souhaitables, ou est-ce choquant et intolérable ?

Cette vidéo sous-titre un discours du dictateur, qui se glorifie de la censure sur Internet et de la lutte contre l’exploitation de son image sur YouTube. « Mel Brooks et le grand Charlie Chaplin peuvent me parodier, mais vous, vous n’en avez aucun droit. Et si vous le faites, nous vous fermerons, sans faillir« , prévient Hitler devant une foule qui l’applaudit.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés