Alors que l'E3 se profile à l'horizon, des sources britanniques croient savoir que Nintendo a avancé la date de commercialisation de sa prochaine console portable. La 3DS sortirait alors dès cet automne, et non plus au printemps 2011 comme cela avait été envisagé au départ.

Attendue à l’origine pour le printemps 2011, la Nintendo 3DS pourrait finalement sortir bien plus rapidement que prévu. Selon le site CVG, qui tient l’information d’une source britannique, la firme japonaise souhaiterait commercialiser sa console portable dès le mois d’octobre 2010, afin de profiter pleinement des fêtes de fin d’année. Cependant, cette nouvelle date a également pour objectif de damer le pion à la concurrence. À commencer par Sony.

En effet, l’entreprise nippone souhaiterait profiter de la prochaine édition de l’E3, qui aura lieu à Los Angeles du 15 au 17 juin prochain, pour présenter la nouvelle génération de sa console portable, la PSP. Et tandis que Nintendo fait le pari de la technologie 3D, Sony miserait sur un écran tactile multipointsÉvidemment, Sony n’a pas souhaité commenter la rumeur. Toutefois, un descriptif d’un jeu récemment validé par l’ESRB a suscité la curiosité :

« Finger Connection est un jeu multijoueur dans lequel les joueurs font tourner une roue qui leur demande de placer leurs doigts sur des points lumineux sur un écran. Les joueurs perdent s’ils ne parviennent pas à placer correctement leurs doigts sur les spots indiqués« . Or, comme nous l’avions indiqué, aucune console portable conçue par Sony ne supporte nativement la technologie tactile. Sauf à imaginer que l’ESRB a glissé une erreur lors de l’édition de la fiche descriptive.

Mais Sony n’est pas le seul constructeur à être visé par ce changement de calendrier. Microsoft, bien qu’absent du marché des consoles portables, l’est aussi. Pour CVG, c’est le projet Natal qui est visé. D’ailleurs, nos confrères rappellent que l’appareil devrait être disponible également pour les fêtes de fin d’année. À l’image de la Wiimote ou du PlayStation Move, Microsoft a souhaité remettre le joueur au coeur de l’interaction vidéoludique. Sauf que cette fois, la société américaine fait disparaitre complètement la manette.

Pour Nintendo, le lancement de la 3DS sera donc capital. Dans un entretien accordé à Business Week, le président de Nintendo of America avait souligné l’importance de la console pour l’entreprise : « La Nintendo 3DS est pour nous la prochaine plate-forme de poche« . D’autant qu’à terme plane la menace Apple. La firme de Cupertino lorgne depuis plusieurs mois sur le secteur des jeux vidéo et des applications mobiles.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés