Après les baladeurs multimédias, les smartphones et les tablettes tactiles, Apple va-t-il jeter son dévolu sur le marché des téléviseurs ? C’est ce que croit savoir un analyste du cabinet Piper Jaffray. Celui-ci estime que la firme de Cupertino lorgne avec insistance sur un marché estimé à 31 milliards de dollars. Et celui-ci s’avère d’autant plus alléchant que le secteur va nécessairement être de plus en plus lié à l’environnement numérique d’un foyer… à commencer par le modem.

L’appareil intégrerait différents équipements et de nombreuses fonctionnalités, allant de l’indispensable lecteur Blu-ray en passant par un décodeur, sans oublier un dispositif dédié au jeu vidéo et un accès à Internet. Si cela se confirme, Apple devrait vraisemblablement proposer un tarif aux alentours de 2 000 dollars, le prix moyen que les consommateurs Américains débourse pour acquérir ces équipements. Toutefois, ce nouveau produit ne serait pas disponible très rapidement ; pas avant deux à quatre ans selon Piper Jaffray.

Devant le grand succès de l’iTunes Store, la boutique musicale de l’entreprise, Apple devrait sans grande surprise réutiliser cette recette pour l' »Apple TV ». Attendons-nous donc à une nouvelle intégration verticale, avec la maitrise du produit final et de la distribution des contenus. Un modèle très pratique pour la firme de Cupertino, puisque cela permet de garder le contrôle sur toute la chaine.

En ce qui concerne les contenus, le cabinet d’analyse estime qu’il faudra s’acquitter d’un accès « iTunes TV Pass » dont le prix sera assez élevé : entre 50 et 90 dollars. Toute la question sera donc de savoir si ce prix ne concerne que les contenus recensés sur une éventuelle future plate-forme de contenus (comme l’iTunes Store) ou si cela impliquera également les contenus en direct diffusés sur les chaines de TV américaines.

Une chose est sûre : le marché des téléviseurs n’intéresse pas qu’Apple. En 2008, nous vous avions rapporté les rumeurs d’un contrat entre Matsushita et Google pour concevoir un écran TV plasma. Nous avions évoqué le développement d’une Googlebox en 2007. Selon les dernières informations à ce sujet, Google aurait également signé un accord avec Intel et Sony pour réaliser des magnétoscopes numériques basés sur Android, appelés Google TV.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés