Sans excuses ni solennité. Dimanche, Claire Chazal a rapidement lu le communiqué rédigé en concertation avec le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), à la demande de ce dernier. La présentatrice du journal dominical a ainsi expliqué en clôture du journal que « dans un journal du 3 avril 2009, pour illustrer l’adoption du projet de loi Hadopi, TF1 a diffusé des images de l’Assemblée Nationale qui ne correspondaient pas à la séance invoquée et pouvaient induire en erreur sur le nombre de députés présents« .

Une correction a minima qui ne prend même pas la peine d’expliquer que le nombre réel était en fait moins élevé que ce que les images montraient. Et même beaucoup moins élevé, puisqu’il y avait ce jour-là 16 députés présents, alors que les images de TF1 montraient une assemblée pleine à craquer. Une « erreur » renouvelée lors du vote de la loi Loppsi.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés