Avons-nous l'âme d'un gamer ? Une étude menée conjointement par Today's Gamers et Game Industry révèle que près de 4 Français sur 10 jouent régulièrement aux jeux vidéo. Rapporté au nombre d'individus ayant un accès à Internet, ce score monte même à 63 %, avec une parité presque respectée entre hommes et femmes.

Il est sans doute difficile de dresser le portrait-type du « gamer » français, tant les profils sont différents. La plupart du temps, celui-ci est dépeint comme un homme âgé de 12 à 34 ans qui passe plusieurs heures par jour devant sa console ou son ordinateur. Or, une étude menée par Today’s Gamers de TNS et Game Industry a révélé qu’en pratique, la population des joueurs en France est beaucoup plus diversifiée qu’on ne le pense, puisqu’elle dépend notamment de l’âge, du sexe et de la plate-forme utilisée. Nous sommes assez éloigné de la caricature que nous servent parfois les grands médias sur le sujet.

L’enquête nous apprend ainsi que près de quatre français sur dix (39 %) jouent aux jeux vidéo, pour une durée moyenne de cinq heures et demie par semaine. Parmi les différentes plates-formes disponibles (consoles, ordinateur, sites web et téléphone portable), c’est la console qui est de loin la plus populaire, puisque près de sept Français sur dix (68 %) privilégient ce support. L’ordinateur arrive en deuxième position (49 %), suivi de près par les portails de jeux (45 %), les téléphones mobiles fermant la marche avec 15 %.

Rapportée à la population ayant un accès à Internet, ce taux grimpe à 63 % de Français, avec une parité assez proches entre les hommes (66 %) et les femmes (60 %). Cependant, deux grandes disparités sont particulièrement visibles : chez les 13 – 19 ans et les 50 ans et plus. En revanche, les internautes français sont en retrait par rapport à leurs homologues étrangers. Parmi les six pays sondés, nous sommes bons derniers, puisque nous retrouvons devant nous les Allemands (65 %), les Belges (67 %), les Néerlandais (70 %), les Britanniques (73 %) et les Américains (83 %).

Très présente chez les enfants et les adolescents, cette activité tend à s’estomper à mesure que l’individu vieillit. Si 93,5 % des 8 – 12 ans jouent aux jeux vidéo, ce nombre tombe à 69 % chez les 20 – 34 ans, pour finir à 38,5 % au-delà de 50 ans. On remarquera d’ailleurs que c’est dans cette tranche d’âge que les femmes sont les plus actives, avec 44 % de réponses positives contre 33 % pour les hommes.

« La proportion de personnes qui jouent a augmenté sous l’effet de la baisse des prix des consoles et des PC » note François-Xavier Pierrel, responsable France du portail de jeux Zylom. « Le contexte économique a aussi eu un impact et le jeu vidéo a pu attirer un nouveau public, avec le développement de l’offre gratuite sur Internet« . 3 011 Français ont participé à cette enquête qui s’est déroulée dans six pays occidentaux. En tout, c’est 13 024 personnes qui ont été sondées par Today’s Gamers et Games Industry.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés