Après Yahoo! 360, Mash, Kickstart et Live, voici Yahoo! Meme, l'énième tentative de Yahoo de percer dans le web social. Proposant globalement les mêmes fonctionnalités que ces principaux concurrents, Yahoo espère néanmoins attirer suffisamment d'utilisateurs sur son réseau... quand bien même ce projet n'apporte pas de réelle valeur ajoutée.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Yahoo garde la foi en sa capacité à s’établir durablement dans le secteur du web communautaire. Une persévérance qu’il faut saluer d’ailleurs, puisque les précédentes tentatives de la firme de Sunnyvale se sont toutes soldées par un échec : que ce soit dans le domaine du réseau social avec Yahoo ! 360 et Yahoo ! Mash, dans le réseau professionnel avec Yahoo ! Kickstart ou encore dans la vidéo en streaming avec Yahoo ! Live.

Il restait donc encore un domaine à explorer pour l’entreprise américaine : le micro-blogging. Ainsi, après avoir lancé une première version à destination des communautés espagnole et portugaise, Yahoo ! Meme s’internationalise en dévoilant une version anglaise de cet espace. Pour l’heure uniquement basé sur un système d’invitations,ce réseau surfe sur l’idée du « mème d’Internet », véritable institution pour les internautes initiés.

Dans les faits, Yahoo ! Meme est assez proche de ce que propose Tumblr, en fournissant peu ou prou les mêmes outils : publication de textes plus ou moins longs, ajout de photos, de vidéo ou de fichiers musicaux. Par ailleurs, Yahoo ! Meme offre différents outils pour favoriser la diffusion et la propagation des contenus, grâce à la possibilité de suivre un profil ou en re-publiant un billet d’un autre utilisateur.

Néanmoins, malgré la bonne volonté de Yahoo dans ce domaine, Yahoo ! Meme n’apporte finalement rien de nouveau par rapport à un Twitter, un Friendfeed ou un Tumblr. Un futur échec ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés