Dénoument heureux dans l'affaire qui opposait la société allemande Firstway Medien GmbH à la communauté eMule germanique. Après un soulèvement général de la part des webmasters et utilisateurs d'eMule, qui a permis de récolter plus de 22.000 euros de dons, la marque "eMule" est finalement transférée à son propriétaire légitime : eMule-Project.

Face à la menace d’un procès de grande envergure, la société qui avait enregistré la marque de commerce « eMule » et fait pression sur eMule.de pour lui céder le nom de domaine fait finalement demi-tour. Lundi, freemule.net a en effet annoncé avoir signé un accord avec Firstway par lequel la société s’engage à transférer la marque « eMule » aux développeurs officiels d’eMule (eMule-Project.net).

Les dons, bien plus importants que nécessaires, seront redistribués par remboursement ou éventuellement aux profits d’une autre cause. « L’affaire Freemule » est donc a priori résolue, même si un procès reste en cours pour les propos jugés diffamatoires postés par certains donneurs dans les commentaires. A ce propos, l’équipe de Freemule se déclare très confiante puisque la plainte serait basée sur de faux éléments. Nous vous tiendrons bien sûr au courant.

Au delà d’eMule, cet accord est signé une nouvelle fois de la force et de l’enthousiasme qui anime les communautés open-source. Doublé par la force des communautés P2P en général, l’issue ne pouvait qu’être heureuse. On regrettera peut-être néanmoins que l’affaire n’ait pas été jusqu’à la sanction de la société par un tribunal. La jurisprudence établie aurait pu être rassurante pour tous les autres logiciels créés gratuitement par des passionnés…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés